Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

Test: Middle Earth Shadow of Mordor (PC)

Test: Middle Earth Shadow of Mordor (PC)
Stark Bears Alexis

Vous aimez Assassin’s Creed, et la Nouvelle-Zélande ? Les orques ne vous font pas peur, et les caragors sont d’affectueux petits animaux ? Shadow of Mordor est pour vous !

Développé par Monolith Games, à qui on doit le MOBA Guardians of Middle Earth, et la licence F.E.A.R, Middle Earth: Shadow of Mordor vous plonge en plein dans l’univers du Seigneur des Anneaux.

 

Vous incarnez Talion, capitaine des Rôdeurs de la Porte Noire (vous savez la grande porte…noire toute moche qui se casse à la fin du Retour du Roi ?). Situé entre la Bataille des 5 Armées (dernier opus cinématographique de la trilogie The Hobbit) et la Bataille de la Dernière Alliance ( qui ouvre le premier film de la trilogie Seigneur des Anneaux)., le jeu commence assez brutalement: la Porte Noire est attaquée par des Uruks ( des orques en plus gros) et vous devez défendre le fort, ainsi que votre famille.

SoM
Pas de bol, les Uruks sont guidés par des Numénoréens Noirs, les Apôtres de Sauron. Qui vous capturent vous, votre femme et votre fils. Et vous sacrifient.

2495309-trailer_shadowsofmordor_banishedfromdeath_20140402

Pas de bol diront certains, d’autres penseront « you were asking for it » … le fait est que vous vous réveillez. D’un cauchemar ? Non, vu que l’épée brisée de votre fils gît près de vous.

Et là surgit de nulle part un fantôme, elfique apparemment, vu l’armure. Qui vous explique brièvement que la mort vous est refusée, et que votre destin est lié au sien. Qui est-il ? Lui même ne le sait plus. A vous de découvrir ce qui vous est arrivé, et d’éclaircir le mystère du spectre, qui s’avère être un forgeron très talentueux.

241930_screenshots_2014-11-18_00002

Le jeu est un jeu d’action/aventure et plate-forme dans l’univers du Seigneur des Anneaux, avec des influences pompées à droite à gauche. La plus évidente, c’est Assassin’s Creed. Talion peut exploiter le terrain à son avantage, escalader tout et n’importe quoi, et surtout assassiner avec discrétion. Car votre terrain de jeu, c’est le Mordor. Boromir avait tort avec son « One doesn’t simply walk into Mordor », vous y êtes, et le but du jeu va être de causer le plus de dégâts possibles. 

241930_screenshots_2014-11-17_00003

Si cette tâche parait ardue pour un simple humain, elle est tout à fait à la hauteur de Talion, qui n’est pas ressorti indemne de l’expérience de sacrifice humain. Premièrement, il ne peut pas mourir. A chaque fois (et ça arrivera souvent au début) que vous mourrez, vous reviendrez à la Tour de Forge la plus proche.

241930_screenshots_2014-11-22_00002

 Vous vous déplacez dans un monde ouvert, et il ne tiendra qu’à vous d’explorer les environs. Une carte est divisée en plusieurs zones. Chaque zone a son lot d’objets à découvrir ( des morceaux de fresque elfique, ou des objets anciens auxquels s’accrochent un souvenir, qui vous fera progresser dans la quête.

241930_screenshots_2014-11-18_00001

Pour combattre, Talion est très bien équipé: il possède une épée, un arc et une dague (l’épée brisée de son fils).  Chacune a son utilité, mais toutes peuvent être améliorées par des runes du spectre. Ces runes sont obtenues en tuant les capitaines de bande Uruks, et permettront d’adapter vos armes à votre style de jeu. Le système de combat est très insipiré des derniers jeux Batman, à savoir un mélange d’attaques, de contres qui augmentent votre compteur de coups. Une fois celui-ci plein, vous pourrez déclencher des attaques spéciales dévastatrices. Et je dois avouer que les finishs sont gores à souhait, petit coup de coeur de la rédaction 😀 De plus, les capacités du spectre ont amélioré Talion au-delà de sa capacité humaine. Ses coups sont plus rapides, et il profite de l’endurance de l’Elfe.

241930_screenshots_2014-11-22_00001

Le spectre de l’Elfe (Celebrimbor pour ceux qui connaissent un peu) offrira à Talion des capacités spéciales, telle que la possession, ou encore le drain de vie. L’arc est d’ailleurs celui de Celebrimbor, et tire des flèches spectrales qui traversent les boucliers (c’est bon à savoir :D). Il se puet que lors d’un enchaînement de coups long son spectre vienne même se battre à vos côtés pour quelques instants.

mordor1

Tuer des orques c’est bien cool, mais les faire s’entretuer, c’est encore mieux. Le système Nemesis met en oeuvre une hiérarchie des capitaines Uruk. Cette race aime par-dessus tout le combat, et quand elle ne trouve pas d’adversaire, les Uruks s’affrontent, pour l’honneur ou une place de capitaine. Ceux qui tuent le fameux Ranger gagnent en renommée et en pouvoir, jusqu’à arriver à devenir meneur d’une cohorte gigantesque d’orques. C’est le but principal du jeu, même s’il vous faudra un paquet d’heures de jeu pour y arriver, jusqu’à diriger une armée entière d’Uruks pour contrecarrer les plans de Sauron.

 La Terre du Milieu – l’ombre du Mordor est disponible à partir de 34,83€

 

Pour Conclure

5.5

sur 10

Au final, La Terre du Milieu: L'Ombre du Mordor nous offre une tentative de sortir du cliché des jeux Seigneur des Anneaux bancale, bien qu'agréable. La difficulté très mal gérée, ainsi qu'un scénario au final très faible me décoivent, alors que les déplacements et les phases de combat , ainsi que le fluff sont suffisament plaisants pour retourner y jouer.