Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Test: Hyrule Warriors (WiiU)

Test: Hyrule Warriors (WiiU)
Negikun

Alors que l’on attend avec une immense impatience le prochain Zelda sur WiiU, Nintendo s’est associé avec Tecmo Koei afin de créer un Cross Over mélangeant le gameplay des Dynasty Warriors avec l’univers des différents jeux de la licence Legend of Zelda.

Annoncé pour la première fois à la fin d’un Nintendo direct en fin d’année 2013, ce mélange avait surpris tout le monde et les joueurs ébahis ne pouvaient être qu’assez sceptique… On imaginait mal les deux licences s’emboiter correctement et faire un mélange cohérent.
Maintenant que nous avons le jeu entre les mains, qu’en est-il vraiment ? Alors que de nouveaux DLC arrivent bientôt, il est temps de vous donner notre avis sur cette production originale.

Test Zelda Hyrule Warriors (5)

Le jeu reprend donc une grande partie du gameplay de Dynasty Warriors, pour ceux qui ne connaissent pas cette licence, le principe est assez simple. Vous voyagez de niveaux en niveaux avec de nouvelles contrées à chaque niveau. Vous avez une base, quelques forts qui génèrent des alliés et la base ennemie à capturer comme objectif, il faut parfois faire attention aux conditions de victoire/défaite qui peuvent varier. Car oui parfois si l’on va trop vite, on ne peut plus protéger notre allié (dont on aura besoin à la fin de la mission), s’il se retrouve assailli sous les ennemis et qu’il meurt, vous avez perdu !
Car oui les ennemis sont en masse dans ce jeu et il faudra fracasser du monstre par centaines. De nombreux forts sont parsemés dans la carte, il faudra éliminer assez d’ennemis puis un « mini-boss » (entendez par là un ennemi vaguement plus résistant…) pour capturer le fort. Ce qui aura pour effet de stopper la production ennemie et à la place produire des alliés sur le champ de bataille.
Ce qui nous amène au premier problème qui semble évident, la redondance…  En effet la campagne se déroule en 18 niveaux qui se divisent assez souvent de cette manière : affronter des hordes d’ennemis, capturer des forts, trouver éventuellement les quarts de cœurs/Skulltullas cachés dans le niveau puis affronter le boss.
Dit comme ça, le jeu à l’air plutôt ennuyant, mais ce sont les petites variations comme l’exemple précédent où vous devez protéger un allié, escorter des missiles teigneux, affronter deux boss énormes en même temps, etc. Les développeurs ont conçu un level design qui nous fait courir un peu partout avec ces petits objectifs, ce qui casse énormément la monotonie du soft.

Test Zelda Hyrule Warriors (13) Test Zelda Hyrule Warriors (12)

Le jeu étant un beat them all, le gameplay est bien évidement répétitif, vous vous rendrez compte que votre compteur d’ennemis vaincus peut parfois arriver à 2000 plutôt facilement… Il s’agit bien entendu principalement (99%) d’ennemis insignifiants que vous pourrez envoyer valser d’un simple revers avec votre épée de légende.
Là ou le combat devient intéressant, c’est lorsque de vrais ennemis surgissent ou bien des boss géants. Il faut alors jouer de manière un peu plus subtile car au-delà ‘appuyer tout le temps sur la même touche pour la foule ennemie, ici il faudra également placer quelques esquives ou des coups spéciaux pour en venir à bout. C’est aussi ici que se créé la différence grâce à la licence Zelda, car vous pourrez aussi utiliser de la magie pour faire plus de dégâts, mais surtout utiliser les armes que vous ramassez dans les différents niveaux pour abattre certains boss. Il y a les bombes à jeter dans la gueule du Dodongo, l’arc pour tirer dans l’œil de Gohma, le boomrang, etc.

Test Zelda Hyrule Warriors (23)

Finalement le joueur ne s’ennuie pas car il acquiert une sensation de puissance grandissante après chaque niveau, cette puissance est exprimée en level acquis dans le niveau, il faudra faire leveler tous les persos afin de commencer la difficulté supérieur du mode solo dans de bonnes conditions.
Au-delà de de l’expérience, on récupérera également des nouvelles armes avec des effets différents, de nouveaux personnages jouables et surtout des ressources en abattant certains ennemis. Ces items serviront  à créer des « badges » qui donnent des améliorations pour nos combattants (puissance, durée de superpuissance, etc) et surtout de nouveaux combos à travers un arbre de compétence propre à chaque personnage.
En ce qui concerne plus précisément les armes ramassées, il existe entre deux niveaux, un système de forge pour fusionner les aptitudes d’une arme (gagner plus de rubis par exemple) sur une arme plus puissante, qui elle aurait un slot de libre pour recevoir cette aptitude. Le but étant de créer l’arme ultime pour avoir un maximum de bonus au combat.
Ce concept de craft donne un nouvel intérêt au jeu qui n’est pas simplement figuratif, car il motive le replay value, afin d’améliorer ses personnages au maximum pour tenter le mode extrême du jeu qui lui peut poser un peu plus de soucis que les autres difficultés.

Test Zelda Hyrule Warriors (15) Test Zelda Hyrule Warriors (16)

En ce qui concerne l’histoire, nous sommes dans une aventure originale mettant en place un grand nombre des personnages (alliés/ennemis) issus de la plupart des jeux Zelda. Fidèle à la saga, Tecmo Koei a su mettre en œuvre des événements qui font intervenir tous ces célèbres figurants. On se doutait de l’apparition de Zelda, Sheik et Impa, mais un peu moins de pouvoir contrôler également Darunia, Ruto ou même Ganondorf dans son propre spin off !

Les connaisseurs des différents jeux Zelda apprécieront les clins d’œil un peu plus discrets, comme la présence de missile teigneux pour ouvrir le chemin, la fontaine des fées, les Skulltullas d’or et même parfois les cocotes qu’il vaut mieux éviter de taper ! 
L’histoire de vole pas bien haut, il y a de nombreuses facilités scénaristiques, mais on s’en moque quand on voit soudain surgir nos personnages préférés et que l’on doit visiter des lieux cultes comme l’Arbre Mojo ou encore le Désert Gerudo.
Ce qui est un peu plus choquant c’est l’overdose de fanservice sur les personnages inventés pour ce jeu qui ont un style très Moe avec des gros bonnets et des poses sexy…

HW sexy Test Zelda Hyrule Warriors (6)

La durée de vie du mode solo était déjà assez long et complet avec les 4 niveaux de difficultés proposés ou les niveaux à refaire avec des conditions pour récupérer des cœurs en plus pour nos héros. Mais ce n’est en fait qu’une partie émergée de l’iceberg !
Dans le menu principal il y a également un mode Aventure qui vous propose de voyager de case en case dans la map originale de Zelda 1 sur NES. Voyage un peu particulier car il faudra réussir un petit niveau avec une prestation assez convaincante pour pouvoir accéder aux zones alentours. Les défis pour ces petits niveaux sont assez variés, mais permettent de débloquer de nombreux atouts pour encore améliorer nos combattants. De plus il faudra bien connaitre les secrets du jeu original car comme à l’époque vous pourrez brulez des arbustes ou bien pousser certains rochers pour découvrir un secrets qui sera déblocable qu’à certaines conditions dans le niveau associé à la carte…
Au final on se retrouve avec un challenge très long et surtout assez complexe qui augmentera de manière exponentielle la durée de vie du jeu !
Le petit plus si parfois vous vous ennuyez, le jeu peut être totalement joué sur le Gamepad, du coup vous pouvez jeter un œil sur votre TV pendant que vous jouez !

Test Zelda Hyrule Warriors (19) Test Zelda Hyrule Warriors (17)

Hyrule Warriors est disponible à partir de 37,99€.

Pour Conclure

7

sur 10

Si vous êtes fan de Dynasty Warriors, vous aimerez ce nouveau volet car le gameplay de la saga est respecté. Si vous êtes fan de The Legend of Zelda, vous aimerez surement ce nouveau jeu si vous vous mettez bien dans le crane que ce n’est pas un nouveau jeu Zelda bizarre, mais un hommage à cette licence avec un gameplay différent. Le problème de fusionner deux licences c’est que l’on cumule aussi les défauts des deux jeux… La redondance des combats de DW et le scénario bateau proposé afin de réunir tous les héros de la licence Zelda. Mais ce qu’il faut mettre en avant avec ce jeu c’est son contenu phénoménal et sa durée de vie impressionnante pour ceux qui possèdent la Triforce du courage et qui iront à bout de tous les défis !