Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

2 Commentaires

Test : Gran Turismo 5

Test : Gran Turismo 5
JulSa_
  • Le 20 janvier 2011
  • http://www.julsa.fr

Après de longues heures de jeu sur Gran Turismo 5, voici mon test dans lequel je vais vous partager mon avis. A noter que je suis actuellement à 82% du jeu.

Graphisme :

Le jeu est vraiment réussit graphiquement, les décors sont beaux que ce soit en ville comme par exemple à Monaco et Madrid où l’environnement est vraiment très détaillé. Les courses comme le nurbergrin sont également très belle avec une nature très réussie. Les effets de coucher de soleil sont jolis mais rares, seulement 2 courses je crois.
En parlant du soleil, nous allons attaquer un point noir du jeu (sans mauvais jeu de mot) : les ombres. Alors parler d’ombre est un bien grand mot pour le coup, on peut parler de carré car l’aliasing est plus que visible… C’est simple, s’il y avait une option pour les enlever je le ferai tellement elles sont laides.
Enfin parlons des voitures, car j’ai cru comprendre que c’était un jeu de course, la plupart sont bien modélisées notamment les voitures dites Premium. Pour les autres c’est quitte ou double, d’ailleurs certaines auraient été modélisées à partir de maquette… Pour revenir au terme Premium, celui-ci est là pour nous signaler que la vue cockpit est disponible. D’ailleurs elle est réaliste et jolie à part quelques exceptions ou l’aliasing gâche tout, une nouvelle fois.
La gestion des dégâts est quasi existante. Enfin… C’est faux elle est présente mais foncer pendant 2 min dans les murs à plus de 300 km/h et n’avoir que quelques éraflures et le pare-choc un peu tordu c’est limite. D’après ce que j’ai vu sur internet, visiblement la gestion des dégâts arrive vraiment au level 40, autant dire que vous serez très peu à la voir 😉
Pour résumer, graphiquement le jeu est vraiment agréable à regarder mais de gros défauts viennent ternir le résultat, c’est notamment le cas des ombres et de la différence entre modèle premium et standard.

 

Bande son :

Alors certes c’est un jeu de voiture, mais la bande son peut tout de même avoir son importance. Malgré ce que beaucoup peuvent dire, la musique dans les menus et pendant les courses ne me dérange pas. On retrouve beaucoup de musique dans le style lounge ou zen, c’est agréable. Qui dit jeu de courses, dit bruits de moteur. C’est assez logique non ? Bah chaque voiture a un bruit de moteur différent et très réaliste. Le bruit n’est pas le même si vous êtes en vue cockpit, extérieur etc… Le rendu est très bon. Mais comme tout n’est pas parfait, passons au point noir du jeu : « Le BOOM ». Qu’est ce que c’est ? Imaginer vous roulez à 269km/h et que vous percuter un mur, le bruit devrait êtreeffrayant non ? Bah la non, juste un « Boom », dès que vous touchez une voiture que ce soit a 58km/h ou 187km/h vous entendrez le même « boom » pour un jeu comme Gran Turismo 5 je trouve ça très moyen et bien loin de la simulation.

 

Jouabilité:

Alors dans GT5 il y a trois modes principalement le A-, les événements spéciaux et le B-Spec. Le premier est le mode dans lequel vous pilotez. La jouabilité n’a pas vraiment bougé depuis les anciens. On parle certes de simulation mais celle ci est très permissive. En effet, lors de course vous pouvez facilement prendre un virage en arrivant à pleine vitesse et foncer dans un concurrent pour vous ralentir et en même temps le mettre dans le décors, de plus il est possible de bien couper dans certains circuits comme par exemple sur le circuit du Mans ou les chicanes ne me posent pas de soucis je fait un tout droit huhu. Si vous avez les bonnes voitures, en général la victoire n’est pas trop dur à décrocher.
Les événements Spéciaux quant à eux sont bien plus axé simulation. En effet, si vous touchez un mur ou coupez c’est la disqualification assurée, parfois un peu abusive genre quand un concurrent vous touche alors que vous n’avez pas changé de trajectoire. Il y a plusieurs type d’événements spéciaux : le karting, les courses de vans, le Nascar, les courses AMG, le rallye, course Grand tourisme et enfin le trophée Sébastien Loeb.
Le B-Spec est quant à lui le nouveau mode de GT5 dans lequel vous êtes un… Manager… En effet vous n’allez pas piloter juste donner des ordres a votre pilote (Ralenti, Garde cette vitesse, Accélère, double ou va au stand) qui en gagnant des courses verra ses statistiques augmenter. Alors au début le mode est chiant (même à la fin en faites) mais au bout de quelques courses vous comprendrez que ce mode est fait pour tourner pendant que vous faites du ménage, lisez un livre, surfez sur la toile. Au final, si vous avez la bonne voiture il faut l’aider à passer premier dans le premier tour et après on peut le laisser gérer tout seul… Ce mode est juste là pour augmenter artificiellement la durée de vie..
Mais avant de faire tout ça il vous faudra passer des permis qui sont parfois corsés, une roue dans l’herbe et c’est la disqualification de même si vous touchez un concurrent, ça permet d’ajouter un peu de piment.
A coté de tout ça il y a le créateur de circuit qui n’en est pas un, il permet juste de modifier les circuits déjà présents. Vous avez aussi un mode photo et vidéo qui vous permette de partager vos meilleurs moment, le rendu est souvent très jolie.

Durée de vie :

Vous êtes le premier à vous plaindre lorsque que la durée d’un jeu est de 8h ? Vous allez être servi avec Gran Turismo 5. En effet entre le A-Spec, le B-Spec, les événements spéciaux et les permis il y a de quoi faire. Encore plus si vous souhaitez obtenir l’or à toutes les épreuves, soyez armé de patience et de courage mais avec une pointe de talent;)

Résumé :

Pour conclure, je dirais que GT5 et un très bon jeu de simulation grand tourisme mais avec des défauts qui ne devraient pas être la après 5 ans de développement.

Ma note : 15 / 20