Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

4 Commentaires

Test : Dragon Ball Z : Battle Of Z

Test :  Dragon Ball Z : Battle Of Z
Bastien

Après avoir fait l’acquisition du dernier volet de Dragon Ball Z estampillé « Battle Of Z » dont vous avez pu voir le unboxing il y a quelques jours sur le blog, j’ai décidé de vous livrer ci-après mes impressions sur celui-ci.

 

En préambule, il faut bien se rappeler que par le passé deux types de jeux inspirés de la licence de Toriyama étaient sortis, avec d’une part la série des Budokai, jeux de combats en 3D sur un plan 2D, et la série des Tenkaichi, jeux de combats en 3D dans des environnements ouverts et relativement vaste. J’ai pour ma part une nette préférence pour cette dernière série qui, de mon point de vue, se révèle bien plus fidèle au concept du manga Dragon Ball car il permet au joueur de combattre sur terre, sous l’eau, dans les airs, de se cacher… bref très immersif. Du reste le 3ème opus de cette série est réputé encore aujourd’hui comme le plus complet en terme de nombre de protagonistes et de respect de la narration.

 

Seulement voilà, après plusieurs itérations assez médiocres, voire même très mauvaises, sur PS3 et Xbox 360, beaucoup – dont moi – ont pensé que la licence était morte avec Tenkaichi 3.

 dragon-ball-z-battle-of-z

De fait, Battle Of Z était très attendu des fans de la série Tenkaichi car il devait clairement s’inspirer du gameplay de cette dernière. Et de ce point de vue, on peut dire que c’est effectivement une réussite, en jouant à Battle Of Z, on retrouve tout ce qui a fait la renommée de Tenkaichi, environnements vastes, liberté de mouvements… simplement, comme l’on pouvait s’y attendre, on retrouve aussi et surtout beaucoup de tares dans ce jeu.

 

Je m’efforcerai donc de ne pas faire un procès à charge à Battle Of Z, mais il y a des choses qui ne peuvent pas se faire dans un jeu DBZ de la génération actuelle, à plus fortes raisons lorsque l’on a déjà 4 daubes à son actif… Par respect pour les fans, il convenait de les écouter et de créer un jeu qui rende hommage à San Goku et ses amis, ce ne sera pas le cas ici.

 

Tout d’abord, parlons des graphismes. C’est la première fois que je vois un jeu de combat dans lequel les décors ont bénéficié plus de soin que les personnages eux-mêmes ! En effet, ces derniers ne sont pas très bien animés, en tout cas ne sont pas à la hauteur de la fluidité d’animation propre au Tenkaichi. De plus, là où Tenkaichi se démarquait par une apparence en cel-shading parfaitement maitrisée, Battle Of Z se contente ici d’un aspect « lisse » des personnages, comme s’ils étaient faits de plastique, vraiment peu convaincant donc. A noter que dans le roster des personnages on en trouvera deux nouveaux, Whis et Bills, issue du dernier OAV Dragon Ball en date « Battle Of Gods ».

 dragon-ball-z

Parlons de la bande-son, on a beau avoir un très bel opening avec le générique original « Cha-La Head-Cha-La » repris pour l’occasion par le groupe Flow, en revanche le reste de la bande-son est encore et toujours composée de rock et de jazz nasillard, très moche, et qui ne colle évidemment pas avec les musiques originales que l’on aurait aimé entendre mais dont nous nous passerons une nouvelle fois pour encore et toujours un sempiternel problème de copyright japonais… Par contre, je dois reconnaître que les bruitages sont bien retranscrits, et la possibilité de pouvoir sélectionner les voix japonaises est aussi un plus agréable.

 

Les modes de jeu sont peu nombreux, un mode coopération et combat en équipe qui ne sont accessibles qu’en ligne, oubliez donc les parties en offline, et enfin un mode « histoire » qui n’a d’histoire que le nom. En effet, on touche ici à la plus grosse aberration du jeu. S’il est fort probable que l’histoire de DBZ ait été brossée en long, en large, en travers et en diagonale depuis suffisamment longtemps pour que tout un chacun la connaisse sur le bout des ongles, il n’en reste pas moins insupportable de constater que l’on puisse librement arpenter l’arc de Freezer avec Buu ou encore San Goten, de voir Vegeto tuer Krillin avant que Goku ne se change en Super Saiyen pour la première fois, ou de vous faire une petite équipe de 4 San Goku pour combattre Cell, sans qu’à aucun moment cela n’ait manifestement posé de problème aux développeurs. Et que dire de l’impossibilité de recharger son ki pendant les combats ? Ou de ne pas pouvoir se transformer? Niveau fidélité, c’est un zéro pointé, définitivement ! (comme le dit Pierre Billon)

 dragon-ball-z-battle-of-z-xbox-360

Car oui, je le disais un peu plus haut, le concept du gameplay de Battle Of Z, c’est de vous proposer des combats en équipe, généralement de 4, ce qui est assez marrant car c’est la première fois que l’on peut se faire des combats type « Def Jam » dans l’univers de DBZ, néanmoins cela amène également un autre gros point négatif de ce soft, à savoir le capharnaüm ambiant des joutes, on ne s’y retrouve pas, on a bien un système de lock pour les ennemis, mais la caméra n’a de cesse de bouger dans tous les sens, ce qui n’offre pas une bonne lisibilité lors des affrontements. C’est dommage car l’idée est tout de même bonne et originale, mais mal exploitée, de plus, outre la relative redondance des combats (on est plus souvent en train de spammer le bouton d’attaque pour farmer la barre de spécial et lâcher derrière une attaque ultime, que de réellement déterminer une stratégie via des ordres basiques que l’on peut donner à ses acolytes comme « Défendre », « Soutien », etc.). De plus, lors des missions du mode aventure, aucune « condition de victoire » n’est explicité, ce qui fait que souvent le joueur est amené à perdre sans savoir pourquoi… Est-ce parce que lui ou ses collègues sont morts trop de fois ? Parce que le combat a duré trop longtemps ? Ou pas assez ? Parce qu’on a tué le mauvais adversaire en premier ? Impossible de le savoir ! Si d’ailleurs quelqu’un pouvait me l’expliquer ici, qu’il n’hésite pas à le faire parce que même dans la notice je n’ai rien trouvé !

 

Enfin, un mot sur le système de compétences des personnages, celui-ci se formalise sous forme de cartes que l’on attribue à son personnage et qui boosteront sa vitesse, sa force, son ki etc. Ces cartes peuvent être achetées avec la monnaie du jeu ou gagnées lorsque l’on remporte des missions. Si le système est intéressant, il se révèle au final complètement abusé car il vous permet d’augmenter les stats de personnages très faibles, vous permettant ainsi de les utiliser en mode histoire contre des ennemis logiquement bien plus fort qu’eux, mais contre lesquels vous n’aurez aucun mal à gagner puisque votre personnage sera boosté (ex : Krillin vs Cell) ; cela aide encore moins à rendre fidèle le jeu au manga original…

 

Mais DBZ Battle Of Z n’est pas pour autant un mauvais jeu, loin s’en faut, j’ai lu beaucoup d’articles assassins sur Internet le concernant, et mon avis, même s’il ne sera effectivement pas dithyrambique, observera néanmoins beaucoup plus de mesure car pour les fans de Dragon Ball dont je fais partie, le concept des batailles à plusieurs plaira forcément puisqu’il est pour le coup assez original. Très défoulant de mon point de vue, Battle Of Z a le mérite de prendre des risques dans son gameplay et sa narration, mais les idées véhiculées, même si elles sont bonnes, reste (très ?) mal exploitées.

Pour Conclure

6

sur 10

Battle Of Z était attendu, peut-être trop attendu, et c’est malheureux à dire, mais naturellement le résultat n’est pas à la hauteur. Graphismes datés, narration aux fraises, gameplay redondant mais néanmoins original, mes impressions sont mitigées. S’il n’est pas un ratage complet, il ne représente pas non plus une justification pour y mettre 70€. Il serait tant que ces messieurs de Namco Bandaï se décident à charger les équipes du studio CyberConnect2 (créateurs de Naruto Storm) à développer (enfin !) le DBZ ultime que tous les fans attendent.
  • lyricz

    Salut bastien, c’est cyril! Je confirme tes commentaires, jeu décevant.

    A-t-on une chance de revoir un jeu DBZ à la hauteur du tenkaichi 3, le temps nous le dira.

    bonne journée

    • Bastien

      Yop cyril, oui le dbz digne descendant de tenkaichi 3 arrivera forcemment, cyberconnect2 sera forcemment amené à s’en charger, namco bandai n’aura pas d’autre choix s’il veut relancer la licence dbz de toute façon! 😉

  • Excellent jeu, je suis fan de DB depuis petit, on retrouve tout cet univers dans une seule cartouche. C’est plus du placement et de la stratégie que du Versus Fighting, et honnêtement, ça change et c’est génial. Un nombre presque infini de builds d’équipes possible, génial en coop comme en PvP, et le mode mission se dévore, tout simplement.
    Bref, si vous êtes fan de DB, n’écoutez pas les détracteurs et foncez sur ce jeu, déjà épique.

  • Pingback: Test : Dragon Ball Xenoverse()