Test Dell Alienware AW3225QF : l’écran 4K OLED que vous voulez !

par JulSa_

Le Dell Alienware AW3225QF est le premier moniteur de jeu OLED de 32″ avec un taux de rafraîchissement élevé, ce qui est exactement ce que de nombreux joueurs attendaient depuis longtemps ! J’ai eu la chance de le recevoir pendant 1 mois pour le tester et je vous partage mon avis !

Caractéristiques du Dell Alienware AW3225QF :

CaractéristiquesDétails
Taille de l’écran31,6 pouces
Courbure de l’écran1700R
Résolution3840×2160 (Ultra HD)
Type de panneauOLED
Format16:9 (Écran large)
Taux de rafraîchissement240Hz
Temps de réponse0,03ms (GtG)
Adaptive-SyncAMD FreeSync Premium (48-240Hz)
Compatible G-SYNCOui
PortsDisplayPort 1.4, 2x HDMI 2.1
Autres portsUSB-B, USB-C (15W), 3x USB-A (5 Gbps)
Luminosité (fenêtre blanche 1 – 3%)1000 cd/m²
Luminosité (fenêtre blanche 10%)500 cd/m²
Luminosité (fenêtre blanche 100%)250 cd/m²
Ratio de contrasteInfini
Couleurs1,07 milliard (véritable 10 bits)
Couverture des couleurs99% DCI-P3
HDRVESA DisplayHDR 400 True Black, Dolby Vision
VESAOui (100x100mm)

Sous le cadre inférieur de l’écran, un joystick directionnel permet de naviguer rapidement et facilement dans le menu OSD (affichage à l’écran). Un bouton d’alimentation dédié se trouve également sur le cadre inférieur.

 

Vous pouvez également utiliser l’application de bureau Alienware Command Center de Dell pour effectuer les réglages à l’aide de votre clavier/souris.

Outre les outils de réglage d’image standard (luminosité, contraste, température de couleur, etc.), l’écran Dell AW3225QF propose également des paramètres avancés, notamment la teinte, la saturation, la netteté, le format d’image (16:9, 4:3, redimensionnement automatique) et la détection automatique de l’entrée.

Parmi les fonctions utiles pour les jeux, citons Dark Stabilizer (qui améliore la visibilité dans les scènes sombres en manipulant la courbure gamma), un suivi de la fréquence de rafraîchissement, des minuteries à l’écran et Alienvision (un rectangle redimensionnable sur l’écran avec zoom avant, carte thermique, réticule, netteté accrue ou effet gamma accru).

 

L’écran Dell Alienware AW3225QF prend également en charge les fonctions Image dans l’image / Image par image et le mode Console (qui permet d’utiliser le mappage de tonalité par périphérique et de modifier les paramètres gamma/couleur),

A lire aussi :   Dreame H12 Pro : avis, test du nettoyeur de sol tout-en-un !

Qualité d’image

IMG 7318

Basé sur le panneau QD-OLED de Samsung, le Dell AW3225QF vous offre des couleurs éclatantes, couvrant 99 % de l’espace colorimétrique DCI-P3. Il bénéficie également d’un étalonnage d’usine de qualité professionnelle avec un Delta E < 2 pour les modes d’espace colorimétrique DCI-P3 et sRGB.

En outre, le moniteur prend en charge une véritable profondeur de couleur de 10 bits pour des dégradés fluides sans bandes et des angles de vision larges de 178°, ce qui garantit que l’image reste impeccable quel que soit l’angle sous lequel vous regardez l’écran.

 

Comme c’est le cas avec tous les écrans OLED, chaque pixel produit sa propre lumière, ce qui leur permet de s’éteindre individuellement pour obtenir de vrais noirs, nous offrant ainsi un rapport de contraste infini sans aucun artefact de saignement de rétroéclairage, de rougeoiement ou de problème associé aux panneaux rétroéclairés par LED.

L’inconvénient est que les panneaux OLED ne peuvent pas être aussi lumineux que certains écrans LED, mais le Dell Alienware AW3225QF peut maintenir une luminosité de pointe de 250 nits pour une fenêtre 100 % blanche, ce qui est suffisant dans des conditions d’éclairage normales.

En HDR, il peut atteindre jusqu’à 500 nits pour des fenêtres blanches à 10 %, et jusqu’à 1 000 nits pour de petites fenêtres blanches à < 3 %, ce qui permet d’obtenir des reflets vifs et percutants.

 

De plus, l’écran Dell AW3225QF prend en charge Dolby Vision en plus du format HDR10 standard, ce qui vous permet de bénéficier d’une qualité d’image HDR supérieure lorsque vous regardez des contenus pris en charge.

Il est recommandé de désactiver Dolby Vision dans les paramètres du moniteur (l’option n’est disponible que dans les microprogrammes mis à jour) lorsque vous regardez du contenu HDR10 normal pour une qualité d’image optimale. Cela est dû à la mauvaise gestion du HDR par Windows. N’activez donc Dolby Vision que lorsque vous regardez du contenu Dolby Vision.

Bien que certains panneaux W-OLED de LG puissent atteindre une luminosité de fenêtre blanche plus élevée, cela est dû à son sous-pixel blanc supplémentaire. Les couleurs sont en fait plus vives sur les panneaux QD-OLED, ce qui, en plus d’une gamme de couleurs plus large, permet d’obtenir une qualité d’image plus saturée et plus vibrante.

 

En outre, le moniteur Dell AW3225QF utilise le panneau de troisième génération de Samsung avec une disposition améliorée des sous-pixels, ce qui permet d’obtenir un texte plus net et des détails plus fins. Combiné à la densité de pixels élevée de 139,42 PPI (pixels par pouce).

La résolution 4K UHD sur l’écran visible de 31,6″ du moniteur offre une grande surface d’affichage et des détails nets, tandis que l’utilisation de la mise à l’échelle est facultative.

A lire aussi :   Creality K1 : avis et test d'une imprimante 3D simple et très rapide !

Le jeu en 4K est encore assez exigeant, mais grâce aux technologies d’upscaling, telles que FSR, DLSS et XeSS, il est viable avec les PC de milieu et de haut de gamme.

 

Performance

29AB7500 8014 4057 827D B1560DCB8B32

Pour les joueurs, le principal avantage des panneaux OLED est la vitesse instantanée du temps de réponse des pixels, ce qui permet d’éviter toute traînée perceptible derrière les objets se déplaçant rapidement, quel que soit le taux de rafraîchissement.

En combinaison avec un taux de rafraîchissement élevé de 240 Hz, les mouvements sont doux et vous obtenez un faible décalage d’entrée d’environ 4 ms pour un jeu réactif sans délai perceptible entre vos actions et le résultat à l’écran.

Le Dell Alienware AW3225QF prend également en charge la fréquence de rafraîchissement variable (VRR) avec la certification officielle NVIDIA G-SYNC Compatible, pour un jeu jusqu’à 240FPS. AMD FreeSync et HDMI 2.1 VRR sont également pris en charge.

 

Le principal inconvénient des panneaux OLED est le risque de brûlure permanente et de rétention temporaire de l’image. Cependant, tant que vous utilisez l’écran de manière raisonnable et que vous lisez des contenus variés de temps en temps, cela ne devrait pas poser de problème.

Dell offre même une garantie de 3 ans qui couvre le risque de brûlure. Veillez à utiliser régulièrement les fonctions Pixel Refresh et Panel Refresh du moniteur pour préserver la santé du panneau.

Lorsque le point de santé du panneau devient jaune, utilisez la fonction Pixel Refresh (rafraîchissement des pixels). Lorsqu’il est rouge, utilisez la fonction de rafraîchissement du panneau. Ces fonctions s’exécutent automatiquement.

 

Enfin, l’écran ne scintille pas et dispose d’un mode de filtrage de la lumière bleue, ce qui vous permet de jouer pendant des heures sans vous fatiguer les yeux.

Cependant, assurez-vous d’avoir installé le dernier micrologiciel pour des performances optimales.

Design et connectivité

 

Le pied de l’écran est robuste et offre une bonne ergonomie, notamment un réglage en hauteur jusqu’à 110 mm, une inclinaison de -5°/21°, un pivotement de +/- 20° et une compatibilité avec les supports VESA de 100 x 100 mm. Il n’est pas possible de faire pivoter l’écran en position portrait.

Tout comme les précédents moniteurs QD-OLED, l’écran Dell AW3225QF présente une finition semi-brillante, ce qui permet d’obtenir une qualité d’image plus vive que celle des écrans mats.

Cependant, l’écran est également plus réfléchissant et augmente les niveaux de noir lorsqu’il est soumis à un éclairage direct. L’idéal est donc d’utiliser le moniteur dans une pièce sombre ou avec un éclairage placé derrière l’écran.

 

En outre, l’écran présente une courbure modérée de 1700R pour une meilleure immersion. Bien que certains utilisateurs ne préfèrent pas les écrans incurvés sur les écrans 16:9, la courbure 1700R convient plutôt bien à ce moniteur de 32″.

Les options de connectivité sont nombreuses et incluent DisplayPort 1.4 avec DSC, deux ports HDMI 2.1 (dont un avec support eARC pour le Dolby Atmos pass-through), un port USB-B, trois ports USB-A avec 5 Gbps, et un port USB-C avec 15W de charge d’alimentation et 5 Gbps.

L’éclairage AlienFX RGB est également personnalisable et permet d’ajuster la couleur et les motifs des LED du logo Alienware et du numéro 32 à l’arrière du moniteur, ainsi que du bouton d’alimentation situé sur le cadre inférieur.

 

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés