Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Série TV] Avis / Critique : Into the Badlands - Saison 1

[Série TV] Avis / Critique : Into the Badlands – Saison 1
Lusgem
  • Le 13 avril 2016
  • https://twitter.com/lusgem

Into the Badlands nous place directement dans un monde post-apocalyptique où les différentes technologies, et plus particulièrement celle des armes à feu, ont disparues. Ce monde appelé Badlands, est divisé en plusieurs territoires contrôlés par des barons. A l’aube d’une guerre de territoire, nous allons suivre Sunny (Daniel Wu), le meilleur homme de main de Quinn (Marton Csokas), un baron tyrannique, sanguinaire et impitoyable. Notre histoire commence lorsque Sunny capture un jeune garçon dénommé M.K (Aramis Knight) disposant de mystérieux pouvoirs et prétendant connaître un chemin pour sortir des Badlands. Il va alors l’entraîner dans le but de s’enfuir avec lui.

Into the Badlands - Sunny

Des bases solides ?

Le ton est donné des le début, nous allons vivre une aventure en plein cœur d’un monde post-apocalyptique. Cependant, vous n’en saurez pas vraiment plus sur les origines de ce monde lors de cette saison, cet élément est mis en avant pour justifier la disparition des armes à feu et le retour à un monde où seule la loi du plus fort s’applique. La première saison ne contient que six épisodes, il faut donc aller à l’essentiel, cependant, j’imagine que les saisons suivantes nous aideront à en savoir d’avantages sur l’univers. De plus, l’histoire est centrée sur les terres du baron Quinn, et nous ne verront presque pas les terres et les histoires des autres barons, hormis celles de l’antagoniste principale, « The Widow ». C’est bien dommage, car lorsque de nouveaux personnages arrivent, on nous les présente à peine et pourtant, on sent qu’on devrait les connaitre. La série à donc un univers très intéressant mais loin d’être suffisamment développé. L’univers n’est décrit qu’à travers les premières phrases du pilote. Je pense sincèrement que les six épisodes ne suffisent pas à faire une saison 1 complète et nous laissent presque dans l’inconnu pour la suite.

Into the Badlands - The Widow

Tout est dans l’excès !

Tout est dans l’excès, et heureusement ! Je m’explique, cette série est bourrée d’action, et ne repose que sur les combats à l’arme blanche ou à mains nues, il n’y a ni magie, ni gun-fights pour offrir un coté attractif. Alors pour rendre les combats plus explosifs et intenses, tout est chorégraphié et amplifié afin de nous offrir un spectacle fortement inspiré des films d’arts-martiaux. Et ce qu’on peut dire, c’est que cela marche plutôt bien. Les combats sont violents, puissant et le personnage de Sunny est très « bad-ass ». Cependant, ce style ne plaira pas à tout le monde tant il est irréaliste, j’ai même parfois eu du mal, notamment avec le « super pouvoir » de M.K qui, lorsqu’il se manifeste est tellement abusé et mal fait qu’on ne comprend pas vraiment ce choix la. Mais il n’y a pas que dans les combats qu’on sent la volonté de créer quelque chose d’excessif, les traits de caractères des personnages le sont tout autant, notamment ceux des barons, qui ont réussi à atteindre leurs positions grâce à l’absence de nuances dans leurs personnalités. L’un sera extrêmement violent tandis que l’autre sera engagé au plus haut point dans une cause qui lui tient à cœur. Les personnages sont attachants et bénéficient chacun d’une personnalité propre et intéressante !

Pour finir, je vous laisse avec la bande-annonce d’Into the Badlands qui vous permettra de découvrir les grandes lignes de cette série !

Pour Conclure

7.5

sur 10

Into the badlands n'est pas dénué de défauts, mais grâce à son intrigue passionnante et ses personnages attachants, on passe un excellent moment ! J'aurais tout de même préféré avoir une saison plus longue avec une présentation approfondie de l'univers et des différents protagonistes !