Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Rétro Test : Luigi's Mansion sur Gamecube

Rétro Test : Luigi’s Mansion sur Gamecube
Bastien

 

Souvent considéré comme le second couteau de son frère Mario, Luigi a toujours été victime de la notoriété du célèbre plombier en chemise rouge. Super Mario Bros 1, 2, 3, Super Mario World, Super Mario Land, Mario Kart, Mario Tennis, Mario Baseball, Mario Smash Football; Nintendo souhaitait-il créer le clivage dans la fratrie en occultant volontairement du haut de l’affiche le frère à casquette verte ?

Il faut dire que Luigi n’a rien pour lui. Souvent représenté comme un personnage peureux et maladroit, il semblait impossible de faire de lui le héros d’un jeu d’aventure… et pourtant c’est précisément sur ces traits de caractère que va se fonder l’essentiel du concept de Luigi’s Mansion.

 


L’histoire est simple, Mario a été kidnappé et le dernier endroit où il a été vu est un manoir. Et c’est Luigi, pour son premier grand jeu, qui va être chargé de retrouver son frère, et qui va être amené à vivre les plus délirantes péripéties. Car dans ce jeu, tout prête à sourire. Luigi explorant un manoir grouillant de fantômes, alors qu’il a déjà peur de son ombre, c’est déjà drôle, on ressent d’ailleurs sa peur lorsqu’il déambule dans le manoir, il tremble, fredonne le thème musical du niveau pour essayer de se rassurer et crie « Mario » à tout bout de champ !

 

Tout au long de l’aventure, vous allez devoir nettoyer le manoir de tout ses fantômes à l’aide de votre…. aspirateur. Très comique, cette arme s’utilise comme les rayons des Ghostbusters, dont le clin d’œil est clairement affiché ! Chaque fantôme possède une « barre de vie » exprimée en nombre, et il faut que vous aspiriez le fantôme jusqu’à ce que ce nombre tombe à 0 pour que le fantôme soit capturé ; naturellement, plus ce nombre sera élevé, plus le fantôme sera coriace !
Aspirer les fantômes vous donnera également l’occasion de trouver des indices sur la disparition de Mario et vous fera progresser dans l’histoire.

 

 

Graphiquement, nous sommes en présence d’un jeu sous licence Nintendo, et donc très bien réalisé, les décors ne sont certes pas très variés, mais en même temps nous nous trouvons dans un manoir, et avons donc des niveaux à 95% en intérieur.

 

Pour la partie sonore, là encore c’est du tout bon, les musiques ainsi que les bruitages sont soignés, on regrettera juste qu’il n’y ait pas de vraies voix pendant les dialogues et que l’on doive se contenter de bruitages type « cousin machin » de la famille Addams…

 

Enfin, concernant le gameplay, et au risque d’être redondant, rien à redire, Luigi répond au doigt et à l’œil, et l’interface est suffisamment intuitive et épuré pour que l’on puisse s’y retrouver. (Mention spéciale au petit appareil photo nommé « Game Boy Horror »)

 

 

En conclusion, pour un premier jeu dont il est le héros, Luigi s’en sort très bien, le jeu est fun, beau, et très jouable ; et reste une valeur sûre du Game Cube. Le seul bémol réside dans sa très faible durée de vie, comptez environ 7 à 8 h pour en voir le bout !

 

Ma note : 17/20

 

Merci Bastien pour ce test 😉

 


  • j’ai trouvé ce jeu tres cool donc 20/20