Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Preview] On a joué à Battleborn !

[Preview] On a joué à Battleborn !
ERROR_815
  • Le 29 mars 2016
  • https://twitter.com/ERROR_815

La semaine dernière, j’ai enfin pu poser mes mains sur Battleborn, le nouveau bébé de Gearbox Software (qui m’avait déjà bluffé par le passé avec la licence Borderlands). L’occasion de me faire un avis sur cette nouvelle bombe.

Prévu pour le 3 mai prochain sur PC, PS4 et Xbox One, Battleborn est un FPS qui mixe Shooter et MOBA. Avec l’expérience acquise en travaillant sur Borderlands, le studio nous offre donc un condensé ultra dynamique de combats en coop, en multi mais aussi un mode solo très travaillé.

GRAVITY
Battleborn confirme l’envie de Gearbox d’offrir aux joueurs un univers futuriste totalement barré. À la fois cartoon et sérieux, la DA (qui n’est plus en cel-shading contrairement à Borderlands) est coloré, fluide et très agréable. Avec au programme un line-up de 25 personnages jouables divisés en 5 factions, ces personnages auront pour simple objectif de protéger Solus, la dernière étoile n’étant pas encore dans les mains ennemies.

GRAVITY
Avant de parler du gameplay, jetons un œil aux modes de jeu que propose Battleborn. Commençons par le multi qui se fera jusqu’à 5 joueurs en ligne et un mode en local à deux via split screen (même écran donc), chose assez rare pour être souligné, et 3 modes multi : Fusion, Incursion et Destruction. Bien sûr, la force de Gearbox c’est d’offrir certes du coop et du multi de qualité, mais surtout un mode histoire (solo ou en coop)de grande qualité. Battleborn ne dérogera pas à la règle avec un système de série TV, à savoir 8 épisodes conséquents et un prologue. Chaque épisode sera une mini histoire indépendante (tabler sur une heure de jeu environ par épisode) et il semblerait que Gearbox travaillerai déjà sur une “saison 2” avec de nouveaux épisodes, de nouveaux items, etc…

GRAVITY
Coté gameplay, Battleborn est avant tout un bon gros shooter en FPS, ultra dynamique, ultra rapide et ultra véner. La prise en main est quasi instinctive et malgré tous les effets d’explosions ou autres a l’écran, la lecture du jeu reste fluide et agréable. À noté que le système de progression et de level-up, déjà présent dans Borderlands, est ici tout nouveau. Nommé Hélix, à chaque nouveau niveau, le joueur pour choisir entre 2 évolutions ou nouvelle compétence possible, et de ce que l’on a vu les possibilités sont énorme et permettra au joueur de se façonner un personnage quasi-unique.

Pour conclure, Battleborn est le digne héritier de Borderlands. Nerveux, joli, fun, les LAN, multi et autres parties en coop risque d’être légion à partir du 3 Mai prochain. Notons pour finir qu’une Open Beta arrivera du 8 au 18 Avril sur PS4, XboxOne et PC (à partir du 13 avril pour ces deux derniers).

Battleborn est disponible en précommande sur PS4, Xbox One et PC à partir de 34,99€