Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Preview / Avis : Borderlands 2

Preview / Avis : Borderlands 2
Negikun

 

Voici la preview de Borderlands 2 que nous avons pu tester lors d’un évent organisé par 2K Games

Il y a quelques semaines nous étions invités pour un magnifique voyage sur Pandore, une planète désertique habitée essentiellement par des bandits et des créatures étranges… Cette ambiance nous avait manqué depuis l’époque où nous avions mis fin à la révolte des Claptraps et aux zombies du Dr Ned !

Il y a déjà plus de deux ans qu’est sorti l’incroyable Borderlands. Ce FPS au style graphique en cell shading original, avec une ambiance post apocalyptique désertique, des personnages attachants,  un penchant du côté des RPG avec de l’XP pour monter de niveau, améliorer son arbre de compétences et enfin une infinité d’armes avec des jets tous différents !
Vu le succès qu’a obtenu le jeu il était évident que Gearbox nous produirait alors une suite, mais la barre étant déjà très haute, ça sera dur de faire mieux que le volet précédent…

 

L’histoire de Borderlands 2 se déroule toujours sur Pandore, mais cinq ans plus tard. Nos anciens héros ont maintenant un rôle de PNJ qui donneront les premières quêtes du jeu au nouveau quatuor que nous incarnons.
Cette fois ci on pourra choisir entre Salvator qui peut manier deux armes, Axton qui peut déployer des tourelles de défense, Zer0 qui peut se rendre invisible et créer des hologrammes pour feinter les ennemis et enfin Maya, une magnifique demoiselle qui peut immobiliser des ennemis en créant un champ de force.
Comme dans le premier jeu, ce sont les talents de base, après ça sera à vous de choisir les caractéristiques que vous voulez augmenter avec les arbres de compétences. Il est tout à fait possible de monter principalement la vitesse de récupération du bouclier et la vitalité max de son perso avant de monter ses pouvoirs.

 

 

[ad code=1 align=center]

La démo commençait dans la grande ville d’Hypérion où l’on y retrouve tous les anciens principaux personnages qui proposent des quêtes pour apprendre à jouer, comme Marcus le marchand d’armes qui nous propose de tirer sur des cibles afin de bien utiliser les effets (feu, poison, éclair, etc).
Si vous trouvez le Claptrap au début du jeu, il vous donne une quête vraiment hilarante, mais je vais vous laisser la découvrir 😉

    

  

La quête scénaristique est donnée par la belle Lilith (la Sirène du premier jeu), qui nous amène jusqu’à Mordecaï (le chasseur du premier jeu), et enfin après une sacré balade en tuant des ennemis on arrive devant Tiny Tina qui est une petite fille psychopathe…
Elle va nous confier quelques missions, dont une qui est d’appâter un chef de gang d’un bidon ville voisin pour le capturer et jouer avec lui. Nouveauté de ce jeu, c’est une mission que vous pouvez échouer, si jamais vous tuez l’ennemi vous devez alors recommencer. Pareil pour la 2ème étape, il est prisonnier dans une grotte, et tous ses larbins viennent pour tenter de le libérer, si jamais ils arrivent à détruire la machine qui le retient prisonnier, vous devez recommencer la mission.

 

Les armes que nous avions avec Maya étaient plutôt faibles pour affronter les ennemis en fin de démo. Rappelons que dans Borderlands, si jamais vous êtes mis à terre il vous reste quelques secondes pour tuer un ennemi et ainsi récupérer de la vie et du bouclier pour continuer à se battre. Avec cette technique j’ai réussi malgré tout à venir à bout des quêtes proposées et j’ai alors vu un énorme SPOIL !
Au grand malheur du staff de 2K qui étaient venus présenter le jeu, car on n’était pas censés aller aussi loin… Du coup j’ai été félicité/grondé d’avoir été jusqu’à là, mais en partant ils planifiaient déjà une technique pour me kidnapper afin de garder ce secret jusqu’au 21 septembre ! T_T

 

[ad code=2 align=center]

Le jeu regorge de nouveautés, aussi bien sur la diversité des armes qui a encore augmenté, que sur les nouveaux pouvoirs des personnages principaux, en passant par l’IA des ennemis qui m’a paru plus « stratégique » mais surtout dans les éléments propres à l’univers du jeu.
On trouve des gros ennemis qui accrochent des ennemis humain sur leur bouclier pour augmenter la protection, des armes qui envoient leur chargeur sur les ennemis quand on recharge, des textures bien plus variées et toujours aussi belles/impressionnantes (pour rappel, les textures de Borderlands ont été faites en seulement six mois alors qu’elles sont toutes peintes et demande un énorme travail minutieux).

 

 

Bref, ce Borderlands 2 semble être une digne suite et nous promet encore de très longues heures de plaisir dès le 21 septembre 2012 sur Xbox360, PS3 et PC.

 

  • Pourrons-nous recommencer l’histoire en plus dur tout en gardant nos niveaux avec le même personnage comme dans le premier Borderland ?