Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Manga] Avis / Critique : Abyss (Tome 1)

[Manga] Avis / Critique : Abyss (Tome 1)
Lusgem
  • Le 13 mai 2016
  • https://twitter.com/lusgem

Un groupe de personne se réveille dans un endroit lugubre, gardé par une étrange créature nommée eatman qui comme son nom l’indique, mange les humains. Sans aucun souvenir, mis à part leurs noms, et avec un « Trigger » leur accordant chacun un pouvoir spécial, ils vont alors se mettre en quête d’une sortie. Seulement, ils vont se rendre compte que cet endroit, les abysses, sont infesté de ces monstres et qu’ils faudra être plus malin qu’eux pour survivre.

Malgré une couverture aguicheuse pour fans de gore, avec cette magnifique quatrième de couverture montrant une main coupée est dénuée de peau faisant un énorme fuck en tenant un « Trigger », c’est à peu près tout ce que Ryuhaku Nagata a réussi. Les intentions du mangaka, ou du moins celles de sa communication, sont clairement gores et violentes, cependant, la couverture ne reflète pas la qualité graphique de l’intérieur. Le eatman dessiné sur la couverture est plutôt réussi et reflète un coté horrifique et détaillé qu’on ne retrouve malheureusement pas dans le manga à travers ses monstres difformes. De plus, le personnage « principal » de cette histoire est des plus banals mais cela pouvait encore passer si il n’y avait pas les autres personnages complètement cliché à coté, le geek obsédé par son portable et la grosse brute stupide. Et pour finir je vais vous parler des dessins, même si ce n’est pas le critère le plus important à mes yeux, je leur trouve un coté beaucoup trop rond au niveau des personnages, cela peut déranger au début mais on finit par s’habituer. 

Maintenant, l’histoire : passons sur son air de déja-vu à propos de personnages se retrouvant comme par hasard coincé dans un endroit sans souvenirs et n’ayant apparemment aucun moyen de s’en sortir pour se concentrer sur ce que l’auteur a essayé d’apporter. Les ajouts apportés a ce survival sont les « Trigger » et la dimension tactique. Les « Trigger » sont une bonne idée afin d’agrémenter les tactiques dont je vais vous parler juste après. Les pouvoirs octroyés aux personnages sont plutôt bien pensés même si on se demande pourquoi un des personnage n’en a pas (SPOIL : mais bon on le saura jamais puisqu’il est stupide et meurt). On remarque assez rapidement la nécessité d’inclure des tactiques dans ce monde ou seules les personnes fortes et intelligentes survivent, puisque dès les premières pages, une personne stupide meurt bêtement. Cependant, le héros de l’histoire, le grand stratège nous pond des stratégies étranges et sans aucuns sens, jamais on est tenté de se dire que c’était bien joué de sa part, et c’est un peu dommage. Le dernier point de je veux parler est le lien entre les personnages. J’aimerais bien savoir pourquoi on nous parle de promesses (du style je te protégerai toujours) et de sentiments lorsqu‘il s’agit de personnes qui se sont rencontrés à peine 10 minutes avant. Tout va vraiment trop vite dans ce manga, et ce n’est pas un bon point.

Les deux premiers tomes d’Abyss sont disponibles aux éditions Soleil Manga

Pour Conclure

4

sur 10

Je n'ai pas particulièrement apprécié ce manga mais tout n'est pas à jeter. Malheureusement, je n'ai pas envie de continuer à lire cette oeuvre après cette lecture. Néanmoins, c'est la seule oeuvre de Ryuhaku Nagata et on ne peut pas tout réussir du premier coup. Les idées sont là, mais la forme laisse un peu à désirer. Peut-être que le tome 2 relèvera le niveau, sinon j'espère qu'il s'améliorera au fil des oeuvres.