La relation entre Herbert et Elena connaît une conclusion amère dans l’épisode 6 de The Regime.

par JulSa_


Le pauvre Herbert paie le prix ultime pour son soutien inconditionnel à son Chancelier. Bien que la fin soit quelque peu surprenante, elle est logique dans le contexte de l’histoire.

Le régimeentraîne les téléspectateurs dans un tourbillon d’émotions et de rebondissements étranges. Contrairement au reste de la série, « Don’t Yet Rejoice » s’ouvre directement après les événements de Épisode 5. Au début de l’épisode 6, le temps d’Elena en tant que Chancelière semble terminé et il est peu probable qu’elle survive longtemps à la fuite. Tout ce qu’elle a, c’est Herbert, qui reste aussi loyal qu’un chien féroce à ses côtés. À la fin de l’épisode Le RégimeHerbert apprend une leçon très importante : Elena ne peut être loyale qu’envers Elena.

Elena et Herbert sont en fuite

Herbert a conduit Elena à travers les tunnels dans un champ à quelques kilomètres du Palais. Désemparée, elle tente de revenir en arrière, mais Herbert lui fait comprendre que ce n’est pas une option. Son gouvernement est tombé et elle se trouve désormais dans le monde d’Herbert.

Alors qu’Herbert la conduit à travers les bois, Elena ne cesse de débiter des absurdités à propos d’un terrain d’aviation ou d’une fuite en Chine. Mais Herbert rejette toutes ces idées. Ils sont à pied, ils n’ont pas d’argent et l’armée de Westgate les traque. Pour ne rien arranger, les nouveaux dirigeants du pays distribuent des tracts annonçant la défaite du régime d’Elena. Elle se résout finalement à essayer d’atteindre la Suisse, où se trouve Nicky.

Herbert conduit Elena dans un bâtiment abandonné où ils prévoient de se cacher pour la nuit. Il interrompt Elena dans ses tergiversations sur Nicky pour lui reprocher d’avoir hésité à le nommer Chancelier la nuit précédente. Pour apaiser son compagnon instable, Elena jure de ne jamais le trahir.

Tomas le « Loyaliste »

Les deux hommes se dirigent ensuite vers la route, dans l’espoir de trouver un passant pour les prendre en stop. Alors que la première voiture qu’ils arrêtent refuse catégoriquement d’aider le chancelier en détresse, le second est plus qu’heureux de le faire. Certes, l’aimable Thomas est un peu ivre et sa conduite est légèrement erratique, mais les autocrates mendiants ne peuvent pas vraiment se faire prier.

Tomas emmène Elena et Herbert à son immeuble et les laisse dans sa voiture pendant qu’il monte leur chercher des déguisements. Bien que l’armée du Westgate offre une récompense massive pour la capture d’Elena, Tomas semble être un vrai loyaliste et chasse même quelques soldats avant de conduire les fugitifs à la sécurité de son unité. Il enferme ensuite Elena et Herbert dans la chambre à coucher avant de révéler ses véritables sentiments pour les anciens chanceliers.

A lire aussi :   La fin de la saison 1 de Doctor Slump expliquée - Ha-neul et Jeong-woo obtiennent-ils leur bonheur ?

Alors que leur ravisseur fait appel à la sécurité pour arrêter Elena, Herbert a un accès de colère tandis qu’Elena tente de se tuer avec un bâton de bois. Mais Herbert l’empêche de se blesser davantage.

Le pari de Laskin

Au grand dam d’Elena, son ancien chef de la sécurité, M. Laskin, dirige l’arrestation. Au lieu de l’emmener au Palais, Laskin sépare Elena d’Herbert et l’interroge dans l’appartement en désordre de Tomas. Nous apprenons que le Parlement a été dissous et que le Front national de la liberté dirige désormais le pays. Lorsqu’un soldat lit la longue liste de délits d’Elena, celle-ci refuse d’écouter. Malgré la gravité de sa situation, Elena reste défiante, nie avoir fait quoi que ce soit de mal et menace même Laskin.

Lorsque Laskin s’approche d’Herbert, il prétend qu’Elena l’a trahi. Il souligne ensuite qu’Elena a utilisé et manipulé Herbert de la même façon qu’elle a utilisé et manipulé le pays. À ce stade, la seule chance de survie d’Herbert est de renoncer publiquement à Elena.

Laskin tente une approche similaire avec Elena. Il prétend qu’Herbert s’est déjà retourné contre elle et exige qu’elle admette ses crimes lors d’une émission télévisée.

Intervention américaine

Mais Elena semble voir clair dans la tactique de Laskin. Elle en conclut que le nouveau régime ne peut pas garder le pouvoir sans ses « aveux », ce qui explique pourquoi ils ne l’ont pas abattue sur-le-champ. Elena a encore beaucoup trop de fidèles éparpillés dans le pays, et les États-Unis n’ont pas vraiment sauté sur l’occasion pour soutenir le Front national de la liberté nouvellement formé.

Hilarant, Laskin a un dernier tour dans son sac. Il laisse Elena se défier pendant la nuit, avant de revenir avec une bouteille d’oxygène portant l’inscription « Danger ! Moisissure noire ». Elle n’a peut-être pas peur des balles, mais la menace d’inhaler des champignons à fourrure suffit à la terrifier et à l’obliger à se soumettre.

Pendant la descente en ascenseur, Laskin promet de traiter Elena et Hebert équitablement, conformément à la loi. Il n’a pas le temps de finir sa phrase qu’un soldat armé lui tire une balle dans la tête, ainsi qu’aux officiers qui l’accompagnent. Les mystérieux militaires forcent Elena, effrayée, à monter dans un véhicule armé avant de l’emmener.

Ils l’emmènent dans un hôtel de l’aéroport, où elle retrouve brièvement Herbert. Aucun d’entre eux ne sait qui sont ces hommes armés, mais Elena soupçonne qu’il s’agit des Américains.

Elena se retrouve bientôt dans une chambre avec Emil Bartos. Confuse et terrifiée, Elena commence à faire des demandes étranges, mais veut surtout savoir ce qui se passe.

A lire aussi :   Le dénouement de "Un homme, un vrai" déraille complètement

D’après Emil, la guerre civile fait toujours rage et aucune fin n’est en vue. La position d’Elena est au mieux précaire, mais Emil propose une alternative. Il est au téléphone avec Judith, la diplomate américaine qu’Elena a chassée de son palais quelques mois auparavant. Les États-Unis souhaitent qu’Elena reste au pouvoir et lui proposent un chemin lent mais régulier vers la victoire dans la guerre civile, l’allègement des sanctions et, à terme, la reprise de relations amicales avec le public. Bien entendu, cela implique également de rétablir l’accord sur le cobalt qu’Elena n’appréciait guère.

La fin du régime voit Elena trahir Herbert

Bien qu’Elena n’accepte pas immédiatement l’offre d’Emil, elle semble savoir qu’il n’y a pas d’autre option pour elle. Cependant, Emil pose une condition à ce marché. Herbert doit partir. Les problèmes qui ont conduit à la guerre civile actuelle ont commencé lorsque Herbert est entré dans sa vie et tous les deux sont bien trop instables pour être des dirigeants fantoches dignes de confiance.

Après le départ d’Emil, Elena enlève sa perruque, se lave et va voir Herbert. Au bord de la piscine, elle lui explique ce que veulent Bartos et les Etats-Unis, mais il ne croit pas qu’elle ait rejeté l’offre. Elle commence à lui promettre de « les combattre jusqu’à la mort » et de redistribuer la fortune d’Emil à la population. C’est une scène émouvante qui culmine avec Elena et Herbert qui se disent qu’ils s’aiment pour la première fois.

Herbert s’endort à côté d’Elena. Elle lui dit à quel point elle est heureuse qu’il ait fait partie de sa vie, entre autres douceurs. Pour Herbert, Elena et lui vont combattre ensemble cette nouvelle menace. Quelques instants après son réveil, Herbert reçoit une balle dans la tête. RIP Herbert, tu étais peut-être une brute sociopathe, mais ton amour pour Elena était pur.

« Un peu d’oscillation »

On voit ensuite Elena se réveiller en toute sécurité dans son lit au Palais. C’est à nouveau le jour de la Victoire, Nicky est de retour aux côtés de sa femme et le statu quo semble rétabli. Nicky mentionne l’année horrible qu’ils viennent de passer et demande une explication à Elena. Elle répond simplement : « Je crois que j’ai eu un petit coup de mou ».

Prenant la parole devant une foule en délire, Elena parle de son amour, dénonce les Chinois et rejette la responsabilité de la guerre civile sur le pauvre Ed, décédé, et sur la gauche radicale. Elle laisse également entendre que Schiff et Singer ont eu leur part du gâteau.

La série se termine avec Elena rendant hommage au cadavre à l’intérieur du mausolée. Mais le corps à l’intérieur du cercueil de verre n’est plus son père (il a été détruit par l’armée du Westgate), c’est Herbert.

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés