Déballer toutes les histoires effrayantes de « Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams »

par JulSa_


En sept épisodes, Les cauchemars et les rêveries de Joko Anwar présente des récits d’horreur et de science-fiction apparemment déconnectés, unifiés, au début, uniquement par leur cadre de Jakarta. Mais des décennies d’histoire indonésienne s’entremêlent progressivement tout au long de chaque court-métrage, écrit et réalisé par Anwar et une équipe d’autres créatifs passionnants, alors récapitulons-les tous et décortiquons leurs thèmes et connexions sous-jacents.

Épisode 1, « La vieille maison »

La première, écrite et réalisée par Anwar lui-même, voit un chauffeur de taxi, Panji, prendre la décision malavisée de laisser sa mère Ranti dans une étrange maison de retraite.

C’est une décision pragmatique, au départ. Panji se soucie de sa mère, mais le fait qu’elle soit prise en charge par quelqu’un d’autre permet non seulement d’économiser de l’argent, mais empêche sa perte de mémoire à court terme de s’avérer dangereuse pour le jeune fils de Panji, Hagi.

Mais l’impulsion de Panji est toujours égoïste. Il abandonne la femme qui lui a donné la vie, et ce thème sous-tend toute l’histoire, qui se transforme rapidement en un culte de riches narcissiques essayant de rester jeunes pour toujours en sacrifiant leurs enfants à des démons, revendiquant leur vitalité pour eux-mêmes.

Ce programme exige que les personnes âgées soient suffisamment en colère contre leurs enfants pour donner leur vie, donc une maison de retraite est le cadre idéal. Où d’autre trouveriez-vous des enfants qui s’absègent si facilement de leurs responsabilités envers leurs parents ?

L’arc de Panji consiste à essayer de sauver sa mère, puis lui-même, des démons mangeurs de jeunesse et des entités mangeuses de chair connues sous le nom de The Banished, qui ont rejeté les sacrifices. Ce faisant, il est capable de s’échapper dans un point culminant enflammé, mais est incapable de sauver sa mère. Mais il apprend une leçon importante sur la parentalité, et avec un peu de chance, Hagi ne grandira pas pour l’abandonner de la même manière qu’il était si disposé à le faire avec Ranti.

Épisode 2, « L’orphelin »

Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)

Cauchemars et rêveries Épisode 2

Évoquant des contes édifiants classiques sur la cupidité, « The Orphan » trouve un couple en difficulté financière, Ipah et Iyos, jouant avec le diable en adoptant un orphelin, Syafin, qui peut les rendre riches en six jours. Le risque est qu’ils ne survivent pas au septième.

Syafin échange l’amour et l’affection contre des cadeaux exquis. Iyos aime ce dernier mais offre le premier sous de faux prétextes. Tout ce qu’il voit à Syafin est un ticket de restaurant. Il prévoit de le tuer le septième jour avant que quelque chose de mortel ne puisse lui arriver, à lui et à sa femme, mais Ipah forme un lien maternel fort avec Syafin et veut protéger du mal.

Le conflit dramatique et les thèmes sous-jacents sont évidents ici et ne font que le devenir au fur et à mesure que les choses progressent, l’égoïsme d’Iyos et l’altruisme d’Ipah augmentant tous deux au fur et à mesure qu’ils passent du temps avec Syafin. C’est une histoire traditionnelle d’amour parental, de cupidité et finalement de paranoïa, lorsque, dans un développement intrigant, les sentiments croissants d’Iyos pour l’enfant cèdent la place à sa peur de tuer ses parents adoptifs de toute façon, car leur nouvelle richesse doit avoir un coût.

Finalement, Ipah poignarde Iyos pour protéger Syafin, puis se poignarde de honte. La prophétie démoniaque s’accomplit, comme prévu. Les gens ne peuvent tout simplement pas sortir de leur propre chemin, n’est-ce pas ?

A lire aussi :   'Vikings : Valhalla' Saison 3, épisode 7 expliqué : Les Grandes Évasions

Épisode 3, « Poèmes et douleur »

Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)

Cauchemars et rêveries Épisode 3

Poursuivant sur le thème de l’argent qui nous fait faire les choses les plus folles, « Poems and Pain » nous présente Rania, une auteure à succès qui est obligée de revivre la douleur qu’elle a endurée en écrivant son premier roman à succès en écrivant une suite contre son meilleur jugement.

Rania écrit sur une femme maltraitée nommée Laras, et plus elle écrit, plus elle commence à développer des liens physiques avec le personnage. Les ecchymoses et les traumatismes sur la page se transfèrent à la réalité, et un lien clair émerge entre les deux femmes, qui s’avèrent être des sœurs jumelles perdues depuis longtemps. Laras a été donné en adoption par leur père, qui a regretté sa décision mais n’a pu récupérer que Rania.

En étant capable de transférer sa conscience à travers la page sur le corps de Laras, Rania oblige sa sœur à se battre contre son mari psychotique, Adrian. Cet épisode établit un lien avec l’Agartha, un royaume mythologique hyper-avancé de la terre creuse dont Adrian semble être un représentant particulièrement sinistre.

Rania est finalement forcée de choisir entre sauver Laras eter fille Asti, et s’installe sur ce dernier. Bien que l’incident ait été signalé à la police, le donjon du sous-sol, ainsi qu’Adrian et Laras, disparaissent. Mais au moins, Rania est capable de terminer son livre. Peut-être y aura-t-il une suite.

Épisode 4, « Rencontre »

Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)

Cauchemars et rêveries Épisode 3

Rappelant Kubra, « Encounter » tourne autour d’un humble pêcheur, Wahyu, devenant par inadvertance un messie. Obsédé par la recherche de la mère qui l’a abandonné, les efforts de Wahyu sur la plage le mènent à ce qui semble être un ange, mais il perd tout à cause de son obsession.

La femme de Wahyu a une liaison, et de peur que ses pouvoirs naissants de lecture des pensées ne l’exposent, elle s’enfuit avec son prétendant, un veuf nommé Ohim. Et pourtant, malgré sa fixation obstinée sur son abandon, Wahyu est fondamentalement une personne bonne et gentille, en opposition directe à quelqu’un comme Rusman, qui veut voler et vendre la photo de Wahyu du soi-disant ange pour son propre profit.

Tout au long de l’épisode, qui est en toile de fond par les efforts des multinationales pour raser les bidonvilles locaux pour faire place à des appartements de luxe, Wahyu reconnaît que le film et sa valeur, donc le gain monétaire, sont la racine de tous les maux. En perdant l’image de sa propre mère, il se libère de ses traumatismes persistants et est capable de devenir le messie que les gens imaginent déjà qu’il est, imprégné des pouvoirs divins qui lui ont été accordés par l’ange.

C’est une fin relativement heureuse par rapport aux trois premières, mais l’épisode fait également une autre référence explicite au royaume de l’Agartha, liant au moins deux des histoires ensemble, bien qu’elles soient séparées de plusieurs décennies.

Épisode 5, « L’autre côté »

Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)

Cauchemars et rêveries Épisode 5

Les films sont une évasion pour beaucoup, et c’est vrai pour Bandi, collectionneur de billets de théâtre. Mais lorsque son lieu de travail est fermé et que lui, sa femme, Dewi, et leur fils, Marhan, rencontrent des difficultés financières, il se retire dans des délires liés au cinéma, aux souvenirs qu’il contient et aux personnes qu’il y a rencontrées.

Parabole claire sur les dangers de ne pas pouvoir lâcher prise, l’épisode 5 voit Bandi choisir ses souvenirs plutôt que sa famille, disparaissant dans ses souvenirs pendant ce qui lui semble n’être que quelques heures mais s’avère être plusieurs années.

Cependant, l’épisode traite également du traitement des sans-abri et des infirmes mentaux par la société, bien qu’il donne à un démon littéral, qui a peut-être un lien avec l’Agartha, la responsabilité de manipuler les gens, comme Bandi, qui se retrouvent vulnérables et sans logement.

A lire aussi :   La fin de la saison 3 de 'Vikings : Valhalla' expliquée : Qui prend le trône ?

Dewi, bien qu’elle se soit remariée, devient l’héroïne de l’histoire alors qu’elle tente de combattre le démon et de sauver Bandi, mais il finit par se rendre pour que sa famille puisse vivre une vie meilleure sans lui.

Épisode 6, « Hypnotisé »

Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)

Cauchemars et rêveries Épisode 6

Soulignant une fois de plus fortement le thème du désespoir financier, « Hypnotized » tourne autour d’Ali, un daltonien qui se tourne vers l’hypnotisme et le vol sur les conseils de son voisin Iwan afin de mieux subvenir aux besoins de sa femme Ningsih et de leurs enfants Ayu et Hendra. Bien sûr, cependant, exploiter les autres à des fins personnelles a des conséquences.

Cet épisode joue avec une sérialisation plus explicite, car la vieille femme qu’Ali essaie de voler à un distributeur automatique de billets s’avère être Dewi de l’épisode précédent, ayant vieilli dans les pouvoirs qu’elle a acquis du démon dans ses tentatives infructueuses de sauver Bandi.

Dans les années qui ont suivi – L’épisode 6 se déroule en 2022 ; L’épisode 5 se déroule en 1997 – elle a perfectionné ses talents et essaie de rassembler une équipe pour lutter contre une menace inconnue pour l’avenir de l’humanité. Ali est un candidat, et le fait que c’est lui qui a été hypnotisé tout le temps est essentiellement une audition pour l’équipe.

Si Ali peut contrôler son propre esprit et se libérer, il peut vraisemblablement contrôler l’esprit des autres. Un talent comme celui-ci pourrait être utile dans la bataille à venir.

Cet épisode surréaliste est l’un des plus ambitieux de l’anthologie, rendant ses liens avec une histoire plus large plus clairs que jamais et aidant à tisser un monde mythique plus cohérent.

Épisode 7, « P.O. Box »

Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)Résumé de la saison 1 de Joko Anwar’s Nightmares and Daydreams (épisodes 1-7)

Cauchemars et rêveries Épisode 7

La finale de la saison de Les cauchemars et les rêveries de Joko Anwar revient à l’idée d’un lien fraternel puissant. Dans ce film, l’évaluatrice de diamants Valdya est sur le point d’épouser Rendy, l’ancien amant de sa sœur disparue depuis longtemps, Dara. Grâce à une clé USB, Valdya est conduit à la boîte postale 888, qui a été louée il y a plus de 100 ans. La dernière personne à s’être renseignée à ce sujet était une femme nommée Ratna, qui a un fils et un mari nommé Adi.

Adi et Ratna sont en fuite à cause des menaces liées à l’ancien emploi d’Adi à l’Agence nationale de recherche. Il reconnaît Dara sur une photo. Valdya, ayant abandonné Rendy, décide de postuler pour le même emploi que Dara, dont les candidatures sont collectées à la boîte postale.

Ce n’est pas la première fois que le thème du refus de lâcher prise sur le passé et les traumatismes qui y sont associés revient au premier plan. Malgré les avertissements, Valdya suit les hommes qui récupèrent les candidatures jusqu’à un bâtiment rempli d’autres candidats, qui ont tous une sorte de caractéristique physique impressionnante – Valdya est ses yeux – et sont gazés jusqu’à l’inconscience à leur arrivée.

Valdya reprend conscience pour découvrir qu’elle fait partie d’un somptueux banquet. Les démons, y compris Adrian de l’épisode 3, se régalent des meilleurs aspects des candidats, ayant utilisé la crise de l’emploi à Jakarta pour les attirer. Ils prévoient de manger les yeux de Valdya, comme ils l’ont fait pour ceux de sa sœur.

Valdya est sauvée par l’arrivée soudaine des Anticorps, comprenant des personnages que nous avons déjà rencontrés – Wahyu, Dewi, Ali, Panji, Rania et la femme qui a suivi Valdya. Ils ont le devoir de protéger l’humanité contre les démons de l’Agartha, une race de monstres vengeurs qui ont passé leur vie bannis dans le monde souterrain et travaillent chaque décennie pour arracher la surface aux humains en trouvant de nouvelles façons de les attirer et de les tromper.

Désespérée de se venger, Valdya accepte de les rejoindre.


Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés