Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

Compte rendu : Soirée de lancement de la PS4 à l'Appartement 4

Compte rendu : Soirée de lancement de la PS4 à l’Appartement 4
ERROR_815
  • Le 17 octobre 2013
  • https://twitter.com/ERROR_815

Vendredi dernier nous avons eu la chance d’être invité à l’appartement 4 pour une soirée de présentation de la futur console de Sony, j’ai nommé, la Playstation 4 !

01

C’est dans un loft énorme en plein cœur de Paris que Sony nous avait conviés pour venir tester la PS4. Au programme, petits fours à volonté, canapés en cuir super confortables, baby-foot, ambiance plutôt sympas quoi ! Mais surtout, le privilège de pouvoir enfin tester la nouvelle Playstation. Fini le Pad officiel branché sur un PC, non, ce soir le Pad était bel et bien branché à la console qui tournait à plein régime !Après avoir fait un rapide petit tour des lieux pour voir ce qui était présenté, je décide d’entrer dans une pièce d’où provient des coups de fusil énormes. C’est sur un écran géant qu’était présenté Killzone : Shadow Fall, une des grosses exclusivités de Sony. Autant vous le dire de suite, pour ce jeu, j’étais à la fois super content, mais en même temps extrêmement déçu. Content, car voir le jeu tourner en live fait plaisir, et nous conforte dans l’idée que la PS4 en a sous le capot ! Le jeu est fluide, graphiquement incroyable, avec des effets de lumière tout simplement sublimes. Ce nouveau Killzone s’annonce comme un excellent FPS sur console de salon. Mais malgré tout ça, déçu, car ce Killzone était le seul jeu de la soirée auquel on ne pouvait pas jouer ! Voilà voilà…

02

Je décide ensuite d’aller me poser dans un de ces fauteuils en cuirs, vous savez, le genre de fauteuil dont il est impossible de se relever une fois que l’on y est assis ! Une fois confortablement installé, je choppe une manette, et c’est partie pour une petite session sur #Drive Club ! Encore une fois, graphiquement le jeu fait plaisir. La modélisation des véhicules (bon, on en a vu que 2) est assez bluffante, les décors sont réussis, un beau jeu en somme. Mais alors question gameplay, c’est à n’y rien comprendre. Les contrôles sont lourds, il faut freiner deux heure avant un virage pour espérer ne pas se retrouver dans le décor. On ne sait pas ici s’il s’agit un jeu de simulation à la Gran Turismo, ou d’un jeu d’arcade du genre Need For Speed. Une impression en demi-teinte pour le jeu automobile de lancement de la PS4.

06

Après avoir penné pour me sortir du fauteuil, je vais me chercher un petit verre, et je repars en quête de nouveautés. Je vois au fond de la pièce principale une salle plus petite, excentrée, avec un baby foot… Allons voir ! Cette-fois ci, c’est au tour de FIFA 14. Autant être franc avec vous dès maintenant, je n’y connais rien au foot de base, je n’aime pas trop ça, mais alors les jeux de foot, pour moi, ce n’est pas possible ! Mais je me lance quand même dans une partie avec un ami. Mon avis va être rapide cette fois-ci, après avoir fait un match à ne faire que des tacles à l’adversaire et avoir perdu 0-1, tout ce que je peux dire sur le jeu, c’est que niveau animations, ça envoi du lourd ! C’est fluide et réaliste, et pour un jeu de sport, c’est l’essentiel. Niveau gameplay, euh… c’est facile de se déplacer 🙂 Et graphiquement, que ce soit au niveau de la modélisation des joueurs, ou des placements de caméras, on a par moment l’impression de regarder un vrai match (dommage, il manquait les commentateurs sportifs !).

03

A l’étage, il commence à y avoir du monde, il doit y avoir quelques jeux sympas à tester ! Je marche dans les couloirs, pour voir ce qu’il y a d’intéressant et… Oh ! Une salle de test pour Assassin’s Creed IV : Black Flag ! Bon vu le monde qui attendait pour y jouer, je me suis juste contenté de regarder cette fois-ci. Encore une fois, graphiquement, c’est une claque. La personne devant moi est en pleine bataille navale. Les vagues frappent le bateau de plein fouet, les canons explosent de partout, tout l’équipage se met à couvert, recharge les canons et renvoi une salve à l’ennemi. Que ce soit au niveau des particules, de la physique de l’eau, des animations des personnages, des vêtements d’Edward Kenway (le nouveau héros), tout est réussi. L’ambiance y est aussi. Ça cris, on lance ses ordres aux marins, on saute sur le navire adverse pour tuer deux soldats et entamer un combat contre le reste de l’équipage. On a l’impression d’y être, de vivre la bataille. Une fois au calme, le joueur saute à l’eau et nage jusqu’à un petit îlot au loin. Encore une fois, la claque graphique nous fait mal. La végétation, les palmiers, le sable, les rochers, les collines… On se croirait en plein Pirate des Caraïbes tellement c’est réaliste. Honnêtement, je pensais que ce nouvel opus d’Assassin’s Creed ne serait qu’un portage Next gen des versions PS3 et Xbox 360, avec juste des textures plus travaillées, il n’en est rien. Le jeu a été réalisé dans l’esprit de cette nouvelle génération de consoles, et cela se sent.

04

Mes yeux se réhabitue aux graphismes du monde réel, je peux désormais continuer ma route dans l’appartement 4. A l’étage toujours, il est possible de prendre en main la petite nouveauté de Sony, Knack. Ambiance sympas, prise en main agréable, et graphismes jolies, quelque chose me gêne pourtant sur ce jeu… Mmmh, attendez, ce système de combat me rappelle quelque chose, tient, ce placement de caméra aussi… Oh, il est possible de casser des murs pour y trouver des coffres à ouvrir avec des items qui améliorent nos compétences et augmentent notre vie… Cette esquive, cette manière d’envoyer des attaques… Çà y est ! Knack est en fait un portage Next Gen avec un style cartoon, de God of War ! Et oui, c’est l’impression qui en ressort, le gameplay est très similaire au jeu de Santa Monica. Je n’ai pas vu de QTE, mais ce n’était pas loin. Mais malgré cette ressemblance, le jeu reste agréable à jouer. Ambiance plutôt cool, graphisme vraiment réussi (c’est assez dure à évaluer sur du cartoon), gameplay dynamique et simple à prendre en main. Knack fait partie de ces jeux du lancement de la PS4 sur lequel j’ai bien envie de passer des heures.

05

Pour finir, une soirée plutôt sympa avec une bonne ambiance. Il restait quelques jeux indé’ que je ne suis malheureusement pas aller tester (soit à cause du monde, soit parce qu’ils ne m’intéressaient pas du tout). On déplorera le manque de jeux à tester (je reste fâché de ne pas avoir pu prendre en main Killzone !), au final, seulement 4 gros jeux du lancement de la PS4 était jouable ce soir, c’est peu c’est sûr, mais bon… Cette prise en main avec la console de Sony a été très agréable et m’a conforté dans le choix de cette console plutôt qu’une autre. Merci Playstation pour cette soirée !