2024 sera la fin pour Huawei et Android ?

par Arielle Lovasoa

Depuis 2019, les produits de la marque chinoise Huawei ne profitent plus d’Android. Et ce, à cause du fait que la société a été accusée par les Etats-Unis de collusion avec le régime communiste chinois. Au pied du mur, Huawei a décidé de lancer son propre système d’exploitation, Harmony, qui est présente sur tous les smartphones de la marque.

Néanmoins, la firme technologique semble désormais décider à aller plus loin. Elle a effectivement annoncé que d’ici la fin d’année 2024, les applications Google Android ne seront plus prises en charge sur ses smartphones.

Huawei fermera son nouvel OS aux applications Google Android

Huawei lancera un programme bêta destiné aux développeurs pour la nouvelle version « Xinghe » de HarmonyOS Next au cours du deuxième trimestre 2024. Par la suite, l’entreprise entamera sa commercialisation au cours du quatrième trimestre. Pour information, HarmonyOS Next se distingue du système d’exploitation Harmony OS original par le fait qu’il ne prendra plus en charge les applications Android.

 

HarmonyOS Next ne prendra en charge que le noyau Harmony et les applications système. Huawei a d’ailleurs déclaré que la version Xinghe proposera non seulement des applications natives mais aussi des fonctionnalités sur la cybersécurité, l’intelligence artificielle et la connectivité.

L’entreprise affirme que plus de 200 applications natives ont déjà été créées pour ce système d’exploitation. D’ici la fin d’année, Harmony OS Next devrait être riche de 5.000 applications.

Apple pourrait perdre sa première place en Chine au profit de Huawei

Si Harmony OS était déjà un signe de la prise de distance de Huawei avec les services occidentaux, HarmonyOS Next ne fait que renforcer cette situation. Plus encore, avec cette nouvelle version, c’est Huawei qui bannit toutes les applications Google Android. Par ailleurs, Huawei collabore avec des entreprises, des universités et des institutions pour former plus de 100.000 développeurs pour Harmony chaque mois.

 

Huawei compte d’ailleurs injecter environ 1.33 milliard de dollars USD dans le développement des applications natives, des services cloud et des kits de développement logiciel. Un investissement de grande envergure qui sera peut-être couronné de succès. Selon l’analyste TechInsights, l’OS mobile de Huawei pourrait d’ores et déjà surpasser l’i OS d’Apple cette année, en Chine.

A lire aussi :   Miitomo, Nintendo a-t-il su nous convaincre ?

En tout cas, He Gang, directeur chez Huawei, est confiant. Pour lui :

Si l’année dernière a été l’année des applications natives Harmony, cette année sera une année charnière pour l’évolution globale de l’écosystème Harmony.

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés