Test : Rayman Fiesta Run (iOS / Android)

par Romain

Sortie l’année dernière, Rayman Jungle Run a été une brillante adaptation sur mobile. Fort de ce succès, Ubisoft ne s’est pas arrêté en si bon chemin et revient aujourd’hui avec Rayman Fiesta Run, suite logique de la précédente version.

 

La franchise Rayman est devenue au fil du temps un classique du genre pour les jeux de plate-forme, tout en s’adaptant aux consoles et tendances en s’imposant aujourd’hui comme une valeur sûre.

Rayman Fiesta Run - Globoxeur en pleine action pour attraper des Lums.

Rayman Fiesta Run – Globoxeur en pleine action pour attraper des Lums.

 

Le but de Rayman Fiesta Run est d’attraper des Lums, jusqu’à un maximum de 100 par étapes. Le personnage avance en continu et une tap sur l’écran permet de le faire sauter. Les Lums sont ensuite utilisés comme monnaie pour débloquer des personnages et des peintures. Il n’est pas nécessaire de tout recueillir pour avancer, mais il est possible d’aller plus vite en passant par les achats in-app (heureusement pas du tout envahissant).

 

Rayman Fiesta Run - 75 niveaux, quatre mondes, une map gigantesque.

Rayman Fiesta Run – 75 niveaux, quatre mondes, une map gigantesque.

 

Le thème éponyme de la fête est pleinement mis en avant.

Une des nouveautés c’est la carte immense où sont réparti sur 75 niveaux, quatre mondes, tout aussi extravagants les uns que les autres, le tout, sur une bande-son complètement délirante, alternant entre le feu épicé et des environnements de glacés, assorti d’éléments permettant d’interagir avec : quartier de citron, saucisses rebondissantes, lianes de piments, blocs de glace…

 

Rayman Fiesta Run - Des bonus sont disponibles afin d'aider les joueurs en difficulté.

Rayman Fiesta Run – Des bonus sont disponibles afin d’aider les joueurs en difficulté.

 

Au fil des niveaux, vous débloquez de nouveaux mouvements.

On retrouvera ainsi la nage, la glisse, le raptississement et le super coup de poing. Plus on avance dans le jeu, plus les niveaux se compliquent, nécessitant une grande précision et parfois plusieurs tentatives, si vous êtes persévérant, pour recueillir tous les Lums. La conception visuelle est de bonne facture et toute l’action est superbement présentée, avec un moteur graphique qui fonctionne sans accroc, des détails fins de l’environnement et une belle profondeur de champ.

 

Rayman Fiesta Run - Les univers sont tous plus délirant les uns que les autres.

Rayman Fiesta Run – Les univers sont tous plus délirant les uns que les autres.

 

applestore GooglePlay

Related Posts

4

yetaland j 15 novembre 2013 - 16 h 16 min

Il est vraiment excellent!

Répondre
Soyensuy 18 mars 2014 - 18 h 43 min

J’ai entendu beaucoup de bien sur Raymand Fiesta Run, mais je n’aurais jamais pensé que la version mobile serait aussi superbe que celle sur les consoles.

Répondre
Carré 14 décembre 2014 - 15 h 24 min

Les Rayman sont toujours en rendez-vous ! Merci pour l’article, j’ai pu me repasser des bons moments !

Répondre
Leammatt 25 février 2016 - 11 h 29 min

Hello. Rayman est le premier personnage de jeu vidéo que j’ai rencontré lorsque je venais à peine de découvrir l’univers vidéoludique et, depuis, je n’ai pas cessé de suivre ses
aventures. Je trouve que ce volet est génial et il vaut le coup sur mobile.
Ciao !

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.