La protection de l’autorité de sécurité locale Windows 11 : source d’un bug récurrent !

par Arielle Lovasoa

La protection de l’autorité de sécurité locale est une fonctionnalité essentielle de Windows 11 visant à renforcer la sécurité du système. Cependant, depuis quelque temps, elle est source de bugs récurrents pour de nombreux utilisateurs. En effet, Windows 11 affiche constamment une alerte indiquant à tort que la protection de l’autorité de sécurité locale est désactivée, et ce même une fois la fonction activée.

Bien que potentiellement utile, cette protection expose donc actuellement des problèmes qui nécessitent d’être résolus par Microsoft. Au travers de cet article, nous étudierons en détail : le rôle et l’intérêt de la protection LSA, le bug récurrent signalé par les utilisateurs, les causes possibles de ce problème et les moyens de le résoudre de manière temporaire, en attendant un correctif officiel.

Qu’est-ce que la protection de l’autorité de sécurité locale Windows 11 ? Est-elle importante ?

Même si la LSA connaît plusieurs bugs, elle reste un axe important dans le système de sécurité de Windows.

 

La protection de l’autorité de sécurité locale, clé de voûte de la sécurité de Windows

La LSA (Local Security Authority) demeure un élément important du système de sécurité de Windows qui permet d’assurer la sécurité et la protection des données. Elle vérifie l’identité des utilisateurs et leur donne la permission d’accéder au système. Elle gère également les règles de sécurité locales, comme les droits d’utilisateur et les stratégies de compte.

La LSA est un processus qui travaille avec d’autres programmes pour s’assurer que les utilisateurs sont authentiques. Par exemple, lorsque vous vous connectez à votre compte Windows, la protection de l’autorité de sécurité locale vérifie votre nom d’utilisateur et votre mot de passe pour s’assurer que c’est bien vous qui vous connectez. Elle fonctionne en arrière-plan et ne nécessite pas d’interaction directe de la part de l’utilisateur.

A lire aussi :   OpenAI: Découvrez le meilleur prompt Chat GPT pour les rédacteurs web

À lire aussi : Comment changer la couleur des dossiers sur Mac ?

 

La LSA : Garante de la confidentialité des données dans Windows

La LSA reste essentielle pour la sécurité du système et la protection des données dans Windows. Entre autre :

  • Elle prévient les attaques malveillantes qui cherchent à voler les informations d’identification des utilisateurs, comme les mots de passe ou les jetons d’accès.
  • Elle empêche également les personnes non autorisées d’accéder au système en vérifiant que les utilisateurs ont les permissions nécessaires pour se connecter.

Dans Windows 11, la protection de l’autorité de sécurité locale est encore mieux protégée grâce à la LSA Protection. Cette fonctionnalité évite toute tentative d’injection de code malveillant dans le processus LSASS, qui est le processus qui gère les connexions interactives au système. Cela renforce considérablement la sécurité du système et protège les données sensibles.

En somme, la protection de l’autorité de sécurité locale est importante pour assurer la sécurité du système et la protection des données dans Windows. Elle vérifie l’identité des utilisateurs et leur donne la permission d’accéder au système. La LSA Protection dans Windows 11 renforce encore davantage la sécurité en empêchant les attaques malveillantes.

 

Comment activer la LSA ?

Pour activer la protection de la LSA, il existe plusieurs méthodes, notamment à travers

  • l’application Sécurité Windows,
  • le registre Windows,
  • le Gestionnaire des stratégies de groupe ou PowerShell.

Pour la méthode la plus simple, il suffit d’ouvrir l’application Sécurité Windows, de cliquer sur « Protection du système », d’activer le bouton « Protection de l’autorité de sécurité locale » dans la section Zone de protection, puis de redémarrer le système.

Quelle que soit la méthode utilisée, il est important de redémarrer le système pour que les modifications prennent effet. Vous pouvez vérifier que la protection de la LSA est activée en ouvrant l’application Sécurité Windows et en consultant les détails de l’isolation du noyau.

 
protection de l'autorité de sécurité locale windows 11

Comment résoudre les problèmes liés à la protection de l’autorité de sécurité locale dans Windows 11 ?

La fonctionnalité LSA renforce la sécurité du système et protège les informations d’identification des utilisateurs contre les attaques. Cependant, certains utilisateurs ont rencontré des problèmes récurrents dans Windows 11, que nous allons essayer de résoudre dans ce paragraphe.

A lire aussi :   Cocostream : la nouvelle adresse du site – Juin 2024

Les problèmes liés à la LSA dans Windows 11 !

Certains utilisateurs ont signalé que Windows 11 affiche constamment une alerte concernant la LSA, même après l’avoir activée. Il s’agit d’un bug de Microsoft Defender qui devrait être corrigé dans une prochaine mise à jour.

Ce bug fait que Windows 11 annonce une notification de sécurité ou un avertissement indiquant : « La protection de l’autorité de sécurité locale est désactivée. Votre appareil peut être vulnérable », et une fois la protection activée, votre appareil Windows peut constamment indiquer qu’un redémarrage est nécessaire. 

 

À lire aussi : Spider solitaire sur Windows 10, le jeu de cartes star de Microsoft !

Quelle est la source du souci ?

Le message d’avertissement indiquant que la protection LSA est désactivée dans Windows 11 peut provenir de différents problèmes. La mise à jour KB5007651 de Windows Defender publiée en mars 2023 semble avoir causé une incompatibilité importante avec la protection de la LSA :

  • Microsoft Defender ne détecte plus correctement si cette fonctionnalité est bien activée ou non.
  • Cela se manifeste par des alertes de sécurité erronées.
  • Les symptômes sont les mêmes que ceux qui auraient lieu si la protection LSA était réellement désactivée : notifications récurrentes demandant un redémarrage du PC.

Comment résoudre le problème ?

La notification d’alerte concernant la LSA peut être temporairement désactivée via le Registre Windows :

 
  • Ouvrir l’Éditeur du Registre (regedit.exe) via Exécuter ou la recherche.
  • Accéder à : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows Defender\Security Center\Notifications.
  • Faire un clic droit > Nouvelle > Valeur DWORD (32 bits).
  • Nommer la valeur : DisableEnhancedNotifications.
  • Donner la valeur : 1.
  • Redémarrer le PC pour appliquer les modifications.

Il est également recommandé de :

  • Maintenir Windows à jour via Windows Update.
  • Effectuer un scan antivirus complet pour éliminer d’éventuels virus.
  • Mettre à niveau vers la dernière version de Windows 11 (22H2 de juin 2023) qui active par défaut la protection LSA pour plus de sécurité.

Conclusion

La protection de la LSA vise à renforcer la sécurité du système et la confidentialité des données d’utilisateurs. Elle bloque les attaques usurpant les identifiants ou accédant illégalement au PC. Bien qu’utile, cette fonctionnalité peut connaître des bugs. Mais des correctifs existent pour résoudre ceux-ci. N’hésitez donc pas à activer la protection de la LSA: elle accroîtra significativement la sécurité de votre PC Windows 11.

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés