L’Ukraine soupçonne une collaboration entre Elon Musk et la Russie

par Arielle Lovasoa

Il y a quelques jours, nous vous rapportions qu’une ex-actrice de Star Wars avait poursuivi Disney avec l’aide d’Elon Musk. Cependant, à en croire les services de renseignements ukrainiens, ce n’est pas la seule affaire dont le milliardaire américain s’occupe en coulisses. En effet, l’Ukraine accuse Elon Musk d’aider la Russie sur le front ukrainien à travers Starlink, son service d’accès Internet par satellite.

Elon Musk et la Russie réfutent ces accusations

D’après les informations du Parisien, ce réseau était uniquement utilisé par les troupes ukrainiennes jusque-là. Toutefois, le porte-parole de la direction principale du renseignement militaire ukrainien, Andrïï Ioussov, a déclaré samedi dernier au journal RBC-Ukraine que « des cas d’utilisation de ces dispositifs par les occupants russes ont été enregistrés. Cela commence à prendre un caractère systémique ».

Face à ces accusations, Elon Musk, qui possède Starlink, a déclaré le lendemain sur son réseau social X :

 

C’est totalement faux. À notre connaissance, aucun terminal Starlink n’a été vendu directement ou indirectement à la Russie.

De même, pas plus tard que lundi matin, le Kremlin a également sorti un démenti concernant ces accusations. Dmitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine, a effectivement déclaré à la presse qu’ :

Il s’agit d’un système non certifié dans notre pays, qui ne peut donc pas être fourni officiellement ici et qui n’est pas fourni officiellement. Par conséquent, il ne peut être utilisé d’aucune manière.

Elon Musk commencerait-il à être mal vu par les Ukrainiens ?

Pour information, depuis le début de la guerre en Ukraine, la société SpaceX d’Elon Musk y a livré des milliers de terminaux. Actuellement, le pays compterait quelque 25.000 terminaux qui y assurent une connexion à Internet. De plus, ce réseau est aussi essentiel pour les communications de l’armée ukrainienne.

A lire aussi :   [Test] Casque Astro A40 TR + Mixamp Pro TR

Toutefois, des blogueurs militaires ukrainiens avancent que la Russie aurait pu acquérir des terminaux Starlink par le biais de pays tiers. De plus, l’agence de presse UNIAN avance que des interceptions radio ont permis d’établir que les unités russes, qui s’étaient établies près de Bakhmout, dans l’est de l’Ukraine, ont « commencé à utiliser massivement Starlink sur le front ».

 

Il faut aussi savoir que la relation entre Elon Musk et l’Ukraine est actuellement assez tendue, depuis que le milliardaire a proposé que le pays cède des territoires pour obtenir la paix. Par le passé, et plus précisément en 2022, Elon Musk affirme avoir empêché une attaque ukrainienne contre une base de la marine russe en refusant une demande de Kiev d’activer l’accès Internet via Starlink en mer Noire. Plus précisément, près de la Crimée qui a été annexée par Moscou.

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés