Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

4 Commentaires

Test : Sleeping Dogs

Test : Sleeping Dogs
JulSa_
  • Le 6 novembre 2012
  • http://www.julsa.fr

 

Après avoir reçu Sleeping Dogs de la part de Square Enix, je vous partage ENFIN mon test. Encore désolé pour le retard 😉

Sleeping Dogs raconte l’histoire d’un certain Wei Shen. Né à Hong Kong où il a connu des déboires sordides, celui-ci s’est par la suite exilé aux Etats-Unis afin de suivre une formation de policier. De retour dans sa ville natale, Wei est alors chargé d’infiltrer les terribles triades en s’appuyant notamment sur ses amis d’enfance. Il s’agira alors de travailler sur les deux plans en réalisant des missions tantôt pour la mafia, tantôt pour la police, sans oublier la vengeance personnelle. Le joueur sera toutefois contraint de suivre la trame imposée sans pouvoir choisir franchement son camp lui-même. L’histoire n’en reste pas moins agréable et bourrée de rebondissements qui renvoient directement à des références du cinéma hongkongais. Les différentes missions au programme sont autant de clins d’œil au genre et peuvent aller de l’infiltration à la course-poursuite survoltée en passant par des fusillades et des démonstrations de kung-fu.

 

 

Au niveau du gameplay, on est un peu forcé de comparer à GTA qui et le pionnier de ce genre de jeu à mon ouvert. Mais Sleeping Dogs se distingue sur bien des points face au gros du genre. Tout d’abord au niveau des combats. J’ai tout simplement adoré le système qu’il nous propose. D’habitude, c’est du gun fight tout le long du jeu. Mais Sleeping Dog propose un système innovant essentiellement au corps à corps. Étant à Hong Kong, les arts martiaux ont la belle vie. Du coup le plus souvent vous vous retrouverez face à plus ennemi que vous vaincrez avec vos plus belles prises dignes de Jet Li. Il vous sera possible d’apprendre de nouveaux coups tout au long de l’aventure. Pour cela, vous devrez rapporter dans votre salle d’arts martiaux des statuettes qui ont été dérobées. Mais aussi grâce à la réputation que vous gagnerez lors de vos missions.

Des gun fight sont bien sur présent, mais un peu moins que le combat au corps à corps. Il vous sera possible de vous couvrir. En même temps de nos jours, un jeu sans système de couverture serait quasiment impensable.

 

 

Les jeux à monde ouvert sont également basés sur vos déplacements tout au long du jeu. Au programme rien de bien innovant de ce côté. Voiture, camionnette, moto, scooter, bateau… La conduite est quand a elle très arcade et pour péter une voiture il faut vraiment être un gros bourrin et très mauvais !

Un petit truc m’a fait rire. C’est lorsque vous montez sur une moto, Wei vous sort un casque de je ne sais ou et le met. Par contre, lorsque vous avez une casquette, celle-ci fait office de casque ! Car oui, je parle de porter une casquette ou non, car il est possible de changer les vêtements de Wei. Parfois même, en mettant un certain haut avec un certain bas des bonus vous seront attribués.

Ah, j’allais oublier… Les missions ! Hey bien en ce qui concerne l’histoire principale, le scénario est vraiment top et je n’ai pas trouvé les missions rébarbatives. Vous aurez également tout un tas de missions secondaires pouvant vous occuper un bon bout de temps.

 

 

Techniquement, le jeu est très réussi. En effet, les environnements sont vraiment jolis. Et encore plus lorsqu’il pleut grâce au reflet sur la route. La ville est plus petite qu’un GTA mais cela ne dérange pas. De plus, la ville dans laquelle se passe l’histoire, Hong Kong donc, est vraiment très vivante. Il y a toujours plein de monde. Vous aurez la possibilité d’acheter à manger pour augmenter votre vie dans les nombreux stands en pleine rue ou marché. Mesdames, il sera possible de faire de nombreux magasins pour rendre le beau Wei encore plus séduisant 😛

Par contre au niveau de l’IA je n’ai pas trouvé ça très folichon. Lors de combat au corps à corps, les ennemis tapent chacun leur tour, limite ils prennent un ticket pour se faire péter la gueule 🙂 De même, j’ai trouvé qu’il était trop simple pour semer la police. Du coup si vous restez poursuivi par la police 5 minutes, cela signifie que vous êtes vraiment mauvais… Désolé !

 

 

La bande-son est vraiment très soignée et nous permet de nous plonger pleinement au coeur de la Chine et de sa ville la plus peuplée : Hong Kong. Les bruitages et effets sont très réussis et sont un vrai plus à ce jeu décidément très bien réalisé.

 

Conclusion : Sleeping Dog arrive pour moi à point nommé. Avec les rumeurs de GTA 5, mon envie de rejouer à un open world grandissait. Et bien voilà Square Enix nous sort un jeu à ne pas rater si vous aimer le genre. La durée de vie est conséquente et le plaisir constamment présent. Encore une fois, merci Square Enix ! Maintenant je veux une suite NOW !!

 

Ma note : 17/20

 

  • Super test merci, j’ai hate d’avoir une nouvelle ps3 pour me l’acheter et y jouer ^^

    • Merci. Je jeu est vraiment top. J’espère une suite maintenant 🙂

  • Je ne suis pas un grand fan de ce genre de jeu en monde ouvert * je préfères les monde ouvert dans les rpg*, mais Sleeping dogs m’a agréablement surpris, le gameplay est classique mais efficace, le scénario est pas si mal, on passe du bon temps et c’est ça l’essentiel.

    • Moi je suis fan des mondes ouvert. Mais j’avais vraiment peur de vouloir trop comparer à GTA et finalement être déçu. Mais non. Bien au contraire il se différencie vraiment avec son gameplay et son environnement vraiment sublime. Un jeu à ne pas manquer.