Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Test - Evoland 2, A Slight Case of Spacetime Continuum Disorder

Test – Evoland 2, A Slight Case of Spacetime Continuum Disorder
Gornwain

Certes, on pourrait penser que la France n’a que Ubisoft sous la main pour nous sauver de nous-mêmes ; hé bien non ! Le studio Shiro Games nous démontre que tout est possible au pays de la Baguette. Après quoi, vous allez voir de quoi il en retourne dans ce Evoland 2.

evoland-2-a-slight-case-of-spacetime-continuum-disorder-mac-1409816801-001

Ce n’est pas la destination qui compte mais le voyage.

Allumage du bouzin, prise en main manette et go pour Evoland 2. La suite logique du premier, qui avait donné un retour plutôt mitigé et pas assez original selon certains.
Qu’à cela ne tienne,on va voir pour ce second opus.
Et là, on ne pourra pas me dire que le contenu laisse de marbre. Une diversité de contenus tellement impressionnant que ma feuille A4 n’a pas suffit pour tous les recenser : DBZ, Chrono Trigger, Street Fighter, Rockband, Pong, Sonic, Metroid, …

Bref, un jeu qui fait clairement un immense clin d’œil à nos âmes de joueurs de touts âges.
Celui-ci fait la part belle au voyage temporel (Chrono Trigger, merci 😉 ) avec toute une histoire liant de nombreux personnages et intrigues en tout genre.

evoland-2-a-slight-case-of-spacetime-continuum-disorder-pc-1409816801-002

Gros Gameplay !

Un renouvellement de contexte et de façon de jouer permanente, Evoland 2 saura vous garder en alerte par sa multiplicité ludique. Peut être un peu trop facile, car très orienté Casual il faut le dire !

Mais clairement, on ne pourra pas bouder notre plaisir sur les différentes énigmes du jeux, recherches d’objets à compléter, scoring en pagaille,…
Qu’il s’agisse de phase d’action-aventure, de plate-forme, de shoot-em up, d’infiltration ou de puzzle-game, ce mix saura vous contenter.

1440512953-1182-capture-d-ecran

Quelques écueils qui transparaissent…

Mais cette imitation constante de référence et de style de jeu fait perdre son âme au jeu qui se retrouve uniquement tenu par son histoire bien ficelée, même si les personnages secondaires manquent un peu de profondeur.

La courbe de difficulté atteint elle aussi un pic en toute fin du jeu, qui OBLIGE à le finir en mode « Easy » (plus de 2h30 pour faire 25 minutes vrai temps de jeu, croyez-moi). On peut se perdre de temps en temps également sur la carte, par les allers-retours et les indications floues qui sont monnaie un peu trop courante.

Les +

Grosse durée de vie  (+10h)   
Une Bible de références
Entièrement en Français
Multiplicité de gameplay…   

 

Les –

…Qui ne plaira pas à tous
Traînant un peu en longueur sur certaines phases
Personnages manquants de fond

 
 

 

 

Pour Conclure

8

sur 10

C'est un bon jeu, qui a quelque chose à donner, très joli niveau design, abordable sur le gameplay, mais qui manque d'un petit grain de folie et de caractère pour devenir un Incontournable. A votre tour de vous faire votre avis !
  • Christophe

    Salut,

    Perso, je ne suis pas un grand fan d’Evoland. D’ailleurs, je
    n’y ai jamais touché ! J’aimerais tout de même avoir l’avis des gamers sur
    ce jeu…