Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Rétro Test : Mortal Kombat Mythologies Sub-Zero sur N64

Bastien

Mortal Kombat Mythologies - Sub-Zero

 

Pour ce nouveau rétro-test, je me suis attaqué à un jeu peu connu du grand public, très certainement à raison d’ailleurs, j’ai nommé Mortal Kombat Mythologies Sub-Zero, sortie sur PSX et Nintendo 64 en 1997. A noter que c’est la version N64 qui vous est proposée en test ici.

Mortal Kombat (Midway), c’est un peu l’éternel rival de Street Fighter (Capcom), le côté gore kitchissime en plus. En 1997, on ne compte plus le nombre d’itérations de jeux portant le nom de ces deux licences. Par conséquent, il a fallu que les éditeurs se démarquent pour continuer à se tailler une confortable part du gâteau dans la catégorie « combat »; ainsi Capcom s’est donc lancé dans des cross-over comme Marvel VS Street Fighter, et Midway s’est quant à lui contenté de spin-off… dont l’opus « Mythologies » que je vous présente aujourd’hui fait partie. Nous retrouverons donc l’ami Sub-Zero dans un beat’em all en scrolling 2D. Alors, bonne ou mauvaise chose ?

 

Commençons déjà par le bon point : le style du logo Mortal Kombat. Du plus bel effet dans cette couleur bleue très froide, on sent tout de suite que Sub-Zero, LE personnage le plus emblématique de MK, va être bien mis en valeur dans ce jeu….

 

Mais l’enthousiasme est de courte durée. En effet, à peine la cartouche insérée dans la console, l’on constate curieusement que le jeu est laid. Alors certes on n’a jamais vu véritablement de beaux graphismes dans un jeu MK à l’époque, mais là c’est franchement hideux. L’histoire n’a par ailleurs ni queue ni tête, et dépeint différentes missions que Sub-Zero aurait été amené à effectuer avant sa première participation au tournoi Mortal Kombat… Mouais… Retrouver le parchemin des éléments, la pierre de foudre, les 3 éléments de Terre ou encore le chat de la mère Michèle, honnêtement j’attendais bien plus des pérégrinations de notre ninja du Lin Kuei…

mksz64005

Parlons de la technique maintenant, complètement à la ramasse, le moteur physique est catastrophique, aucune cinématique n’est d’ailleurs présente sur la version N64 alors qu’elles sont bien présentes sur la version PSX, les bugs de collisions sont légions, notre ninja cryomancien se meut comme s’il avait un balai coincé dans le céans… De plus, la majeure partie des ennemis est composée de clones de Baraka…. Tous plus débiles les un que les autres, ces demeurés sont même capable de se cacher – malgré eux – derrière des murs afin de vous bloquer littéralement le passage et ainsi de vous fumer très facilement…

 

Et pour accentuer une pénibilité qui n’en avait pas franchement besoin croyez-moi, les développeurs ont eu la grandeur d’âme de nous mitonner un gameplay aux petits oignons de la médiocrité, puisque, là où la logique souhaiterait que pour faire aller son bonhomme vers la gauche, on appuie vers la gauche… Hé bien là non, il faut appuyer sur un bouton pour que votre bonhomme regarde vers la gauche, et ensuite le faire avancer… Alors quand vous allez vers la droite, et qu’un adversaire se pointe sur la gauche, il vous faudra systématiquement appuyer sur le bouton pour changer de direction…. Mais que se passe t’il quand cette superbe intelligence artificielle fait en sorte que 3 bonhommes se ramènent à droite ET à gauche ? La réponse est simple, tu crèves.

mksz64008

Et la mort n’est que plus douloureuse dans la mesure où Sub-Zero doit acquérir ses pouvoirs au fur et à mesure que l’aventure se déroule… Je trouve ça complètement con personnellement, le mec est censé être un des ninjas les plus forts de son clan, et il est obligé d’acquérir des pouvoirs qui sont censés être héréditaires….Vraiment ficelée comme une chanson de Pierre Billon le pitch de ce jeu… (je vous conseille d’écouter « La Bamba Triste » pour comprendre de quoi je parle…)

 

Pour la partie son, on retrouve l’essence de Mortal Kombat, c’est-à-dire un mix de techno insipide et de bruitages d’outre-tombe, on a entendu mieux, mais bon c’est raccord avec la qualité globale du jeu…

 

Enfin, il faut préciser la relative difficulté de ce jeu, accentuée par tous les bugs de collisions… Fort heureusement, un système de mot de passe est présent, néanmoins il faut vraiment avoir envie de creuser une aventure aussi pathétique et qui ne rend par ailleurs absolument pas hommage à l’un des plus charismatiques personnages de la franchise Mortal Kombat.

 

 

Conclusion : Que dire ? Comme chaque spin off de Mortal Kombat, Mythologies est une parfaite calamité. Sur le papier, l’idée de départ était plutôt séduisante, un beat’em all avec Sub-Zero en personnage principal pouvait donner lieu à un soft plutôt sympathique… simplement les développeurs ont sombré dans la facilité en surfant sur la notoriété de la licence Mortal Kombat, sans chercher à en soigner le fond et la forme. En d’autres termes, Mythologies tient son capital sympathie de Sub-Zero, pour le reste il est…. Zéro. (Oh oh la vanne)

 

Ma note : 7/20

 

  • Je ne connaissais pas effectivement mais je crois bien que j’ai rien raté. Ce jeu a du être une torture à tester.^^