Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

Retour sur notre aventure à Japan Expo 2015

Retour sur notre aventure à Japan Expo 2015
Negikun

Toujours situé au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte, le 16ème impact de Japan Expo s’est déroulé cette année entre le 02 et le 05 juillet 2015 !
Cette année le beau temps (et surtout la canicule) était au rendez-vous, ainsi que plus de 247 000 visiteurs ! Soit 7 000 de plus que l’année précédente  et cela avec un jour de moins (car oui en 2014 le salon durait 5 jours). En revanche cette année le salon fermait ses portes à 18h au lieu de 19h et les stands faisait bien comprendre l’information en fermant bien à l’heure, pour le respect de l’organisation.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (76)

 

Cette année, de grands noms étaient annoncés et ils ont fait de nombreux heureux !
Dans la catégorie manga on a pu rencontrer l’Incroyable Ken Akamatsu, auteur du manga à succès Love Hina, ainsi que Negima et UQ Holder. Il était présent pour quelques séances de dédicaces, pour une conférence et une Masterclass où l’on a pu encrer par ordinateur une de ses planches encore en croquis.
Il y avait également le duo Reki Kawahara et Abec pour le roman/manga/anime Sword Art Online, Boichi le mangaka de Sun-Ken Rock, Kore Yamasaki l’auteur de The Ancient Magus Bride et Tsukasa Saimura & Kozo Takahashi respectivement le scénariste et le dessinateur du manga Crueler Than Dead.
Du côté animation, il ne fallait pas louper le chara-designer Yoshiyuki Sadamoto (Nadia, Evangelion, les films de Mamoru Hosoda) qui était déjà venu à Japan Expo il y a quelques années.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (69)

 

Il y avait également des personnes extraordinaires dans la catégorie jeux vidéo avec la Masterclass de Shigeru Miyamoto, le créateur de Mario, Donkey Kong et Zelda. Le messie de Nintendo, qui avait malheureusement dû annuler sa venue au dernier moment l’an dernier, nous a fait plein de surprises cette année ! Il était accompagné de son fidèle bras droit et ami Takashi Tezuka ainsi que le nouveau sang de chez Nintendo Tsubasa Sakaguchi producteur de Splatoon (le gros carton de la WiiU).
Mr Sakaguchi que j’ai pu affronter un peu plus tard lors de la finale du tournoi Splatoon du vendredi sur le stand Nintendo !
Sur le salon on pouvait également trouver Naoki Yoshida pour Final Fantasy XIVKatsuhiro Harada pour le jeu de combat TekkenYuji Horii le créateur de Dragon Quest et Yusuke Kozaki le character designer sur les derniers Fire Emblem qui nous a épatés lors de sa conférence avec un dessin en live.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (52)

 

En ce qui concerne la musique, il y’avait beaucoup d’interprètes que l’on connait pour leurs génériques d’animes. Ce fut un plaisir de voir sur scène Eir Aoi, connue pour l’opening 1 de Kill la Kill et celui de Sword Art Online II. Le groupe Back-On également connu par certains génériques comme Eyeshield 21, Fairy Tail et l’op1 de Gundam Build Fighters. Yoshiki, le cofondateur du groupe de Visual Kei X-Japan est passé en coup de vent pour nous informer de la sortie d’un nouvel album le 11 mars 2016 avec un concert le 12 mars au SSE Arena à Wembley (Londres). Il y aura également lors de la représentation une projection d’un film documentaire sur le groupe.
En tête d’affiche, nous retrouvions en invité d’honneur le groupe Vamps. Composé de Hyde issu du groupe L’Arc~en~ciel et de K.A.Z du groupe Oblivion Dust. Ce duo formé en 2008 a rapidement conquis la scène internationale avec des concerts dont les mises en scènes sont très originales.
Cette année, on a pu observer la présence de nombreux groupes d’idoles qui ont défilés tout au long du salon. Une véritable invasion, avec les demoiselles de Dempagumi.inc, les Pink Babies ou encore Luce Twinkle Wink☆. Certains groupes venaient des quatre coins du Japon, Orange Port de Numazu, Michinoku Sendai ORI☆ Hime Tai de Sendai, Chaw Chaw d’Osaka et les Baseball Girls de Fukuoka
Nous avons également pu assister au concert de Azumi Inoue la chanteuse du thème de Totoro, Kiki la petite sorcière et le Château dans le ciel. Elle était accompagnée de sa fille Yuyu et chantaient sur des reprises faites par le groupe Neko Light Orchestra.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (47)    Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (58)

 

Tout au long du salon on pouvait également retrouver de nombreux acteurs du web. On a pu en croiser quelques-uns, mais la liste est longue, car cette année il y’avait La Bande Animée, Le Chef Otaku, Ichiban Japan, Voxmakers, Benzaie, le Joueur Du Grenier, Links The Sun, NOOB, E-Penser et Golden Moustache.

E penser

 

Enfin, pour finir cette lourde introduction sur les personnalités présentes qu’il ne fallait pas louper, je voulais également revenir sur la forte présence de cosplayers professionnels dans les invités, ce qui montre l’importance de ce phénomène.
Exposition sur le Japon oblige, il y’avait également d’autres thèmes de la culture japonaise qui étaient présents, tels que les arts martiaux, la cérémonie du thé, la calligraphie et  un espace culinaire dans lequel on pouvait retrouver quelques démonstrations et dégustations.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (66)   Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (27)

 

Je ne reviendrais pas sur les nombreux stands du salon, mais je voulais vous parler en particulier de celui de Good Smile Company qui était à nouveau au rendez-vous cette année.
En plus de proposer de la qualité et un très bon catalogue, nous avions l’opportunité cette année (en même temps que les Etats-Unis) d’avoir une Nendoroid en exclusivité, un mois avant le Japon !
Il s’agit du modèle #515 Mankanshoku Mako avec l’uniforme 2 étoiles (du club de combat) issu de la licence Kill La Kill. Le stock est bien évidement parti en moins d’une journée…

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (14)

Il y avait plusieurs choses à voir sur le stand, bien sur le côté magasin qui était organisé efficacement avec un système de fiche à remplir avec les différents produits disponibles.
Une petite exposition avec des figurines en vitrines ou bien exposées dans un décor. Entre autres on pouvait découvrir la nendoroid Snow Miku 2015, la scale de Mikasa Ackermann, la superbe Miku Racing 2013 Sepang Ver de FREEing, la nendo de Link sur son bateau issue du jeu Wind Waker et les figma de Shingeki no Kyojin s’attaquant au Titan féminin.

Pendant les 4 jours il y avait aussi quelques activités sur le stand. Il y’avait tous les jours la possibilité de dessiner sur le visages de Nendoroid pour les personnaliser, jeudi une discussion à propos des contrefaçons, vendredi et dimanche un atelier photo et à la fin de la convention un moment détente avec des lots à gagner au Janken !

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (15)Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (12)   Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (13)  Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (42)

 

Revenons maintenant sur certains invités !
Ken Akamatsu, l’invité d’honneur Manga, s’est montré très présent sur le salon. Les interventions grand public ont été concentrées sur le week-end, avec des séances de dédicace, une Masterclass chez Wacom le samedi et une conférence le dimanche, jour de son anniversaire.
En parallèle, les éditions Pika ont proposé une exposition dédiée à ses œuvres, avec de nombreux visuels, résumés, silhouettes cartonnées et une vidéo de présentation de sa carrière.

Ci dessous mon encrage lors de la Masterclass, qui a été félicité par Ken Akamatsu, qui passait dans les rangs voir notre travail.
20150704_144415

Célèbre pour ses titres à succès comme Love Hina et Negima, il travaille actuellement sur une nouvelle série : UQ Holder.
Il nous a expliqué que entre auteurs de manga il est souvent dit qu’il est impossible d’enchainer 3 nouveaux mangas à succès d’affilés. L’auteur a donc voulu faire une nouvelle série, mais qui serait une suite au manga Negima, se déroulant 1000 ans plus tard. Il espère ainsi conjurer le sort et que sa nouvelle série ne soit pas un échec.
Surtout que dans cette nouvelle série, il met plus en avant l’action que la romance. Vieillissant un peu, il se trouve moins attiré par le fait de dessiner des situations loufoques où les personnages féminins se retrouvent dénudés. Cependant il reconnait que son succès est aussi dû aux jolies filles qu’il dessine.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (7) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (1) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (8)

Ayant lui-même fait pas mal de doujins dans sa jeunesse, il a une démarche militante et indique via un petit logo en bas de ses planches qu’il est d’accord pour que certains cercles de Doujins puissent utiliser ses personnages. Il nous expliquait d’ailleurs qu’il était ravi de voir que d’autres auteurs professionnels faisaient de même.
Il nous expliqué sa méthode de travail entièrement numérique et comment cet outil informatique change des méthodes traditionnelles de Mangaka. Grace à cela, il n’a plus besoin d’avoir ses assistants dans la même pièce, ils peuvent travailler à distance avec chacun ses taches à faire à domicile.
Etant lui-même un grand passionné et s’essayant à de nouveaux défis, il s’est également mis à la 3D pour plus facilement faire des décors avec une perspective correcte. 3D qu’il a souvent utilisé pour les décors de la série Negima.

ken akamatsu

Cerise sur le gâteau (hohoho), le jour de la conférence tombait le jour de son anniversaire ! Pika avait donc fait un gâteau spécial pour l’occasion et toute la salle lui a chaleureusement souhaité Otanjobi Omedeto en cœur avant qu’il ne parte.
Etant moi-même l’un des plus grands fans/collectionneurs d’Europe de Ken Akamatsu, je me suis bien assuré de profiter de toutes les activités avec lui pendant le weekend ! ^^

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (74)

 

 

La première conférence à laquelle nous avons assisté au début du salon était celle de Yusuke Kozaki, le character designer des derniers jeux Fire Emblem. Déjà présent en 2009 à la Chibi Japan Expo, il revient avec un nouveau look et plein de choses à nous raconter.
Connu pour ses travaux pour divers jeux vidéo (Osu! Tatakae! Oendan, No More Heroes), il a aussi travaillé sur plusieurs mangas et dans l’animation (Speed Grapher). Avec ses connaissances des différents métiers, il nous a expliqué quelques différences, comme le fait de devoir plus s’appliquer sur le visage et le haut du corps pour l’animation, alors que la vue de dos est plus importante à travailler dans les jeux car on voit souvent le personnage de derrière.
Peu avant la fin de la conférence, il a alors commencé à dessiner en live une illustration de Felicia, un des personnages féminin présent dans Fire Emblem Fates. Il répondait aux question en même temps, puis a fini son dessin sur un chevalet à la vue de tous.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (38)    Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (39)

 

Dans Japan Expo on trouve chaque année des petites expositions consacrées à différents auteurs. Cette année c’était dédié à Hiromu Arakawa, la mangaka de Fullmetal Alchemist, Silver Spoon, Hero Tales, Nobles Paysans et dernièrement Arslan no Senki.
Les œuvres étaient mises en avant avec une galerie de planches originales encadrées, des vitrines avec plein de goodies, de mangas et d’artbooks, mais également l’alchimiste Edward Elric avec un cercle de transmutation géant au sol !

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (21) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (22) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (23) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (24) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (25) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (26)

 

En ce qui concerne notre premier concert du jeudi, nous avons pu voir Azumi Inoue, la chanteuse originale des thèmes de Mon Voisin Totoro, Kiki la Petite Sorcière et du Château dans le Ciel.
Le concert était géré par The Neko Light Orchestra qui est connu pour leurs reprises des célèbres morceaux musicaux du studio Ghibli. On a donc eu le droit à plusieurs de leurs versions avant de voir arriver sur scène la célèbre chanteuse accompagnée de sa fille Yuyu de 10 ans. La présence de sa fille a permis au groupe de pouvoir jouer également le thème principal de Ponyo.
L’atmosphère était plutôt détendue dans la salle, on a passé un bon moment, même si le groupe Neko Orchestra entre quelques petites animations se faisait pas mal de promo…

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (43) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (45) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (46)

 

Le moment que tous les fans de jeux vidéo attendaient se déroulait le vendredi ! Le messie en personne, Shigeru Miyamoto, le créateur de The Legend of Zelda, Super Mario Bros, Pikmin et plein d’autres licences Nintendo, donnait sa Masterclass.
Après un tour rapide sur ses travaux, il a profité de l’événement pour nous présenter le nouveau Star Fox Zero sur WiiU ainsi que ses nouveaux gameplays. Il est revenu sur la genèse de la série avec quelques anecdotes, comme quoi il voulait créer un jeu en polygones et accessible à tous, ainsi que l’idée du héros Renard lui est venu du temple Fushimi Inari (à Kyoto) à coté de chez Nintendo où le messager des dieux est représenté par un renard, de même pour les portes à traverser dans le jeu.
S’en est suivi une démonstration du nouvel épisode avec les deux écrans de la WiiU en visuel pour bien comprendre comment se joue le jeu.

Star Fox 0

La star a ensuite invité sur scène son fidèle bras droit et ami Takashi Tezuka pour présenter Super Mario Maker. Mr Miyamoto a profité de sa présence pour nous raconter une anecdote lors du recrutement de son invité. Contrairement à beaucoup de candidats, lors de l’entretien, Tezuka n’avait pas spécialement envie de travailler chez Nintendo… Lorsque Miyamoto fait passer un entretien, il donne 30 minutes pour dessiner une petite BD humoristique de 4 cases. Cependant, l’histoire de Tezuka d’un homme avec une barbe qui pousse (et c’est tout) était tellement drôle du fait qu’elle ne l’était pas du tout, qu’il l’a immédiatement voulu l’embaucher !
Rappelons que Tezuka a tout de suite travaillé sur Super Mario Bros, puis est devenu directeur sur SMB3 et a continué la licence avec Super Mario World, etc.

wp-contentuploads2015IMG_3516-1

Enfin, Miyamoto nous a encore fait une belle surprise avec un autre invité ! Il s’agit de Tsubasa Sakaguchi, le co-directeur de Splatoon, armé d’un énorme pistolet à eau a la forme des armes du jeu. Il a un peu parlé de sa production qui fait actuellement un malheur sur WiiU, de l’événement Splatfest, mais surtout du fait qu’il allait venir affronter l’équipe finaliste du jour sur le stand Nintendo pour voir ce que valent les joueurs français.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (53)

Au final, on a passé un très bon moment, même si l’on n’a pas tellement eu d’informations inédites. Cette Masterclass sentait un peu comme un Nintendo Direct car assez promotionnel, mais la bonne ambiance et les anecdotes faisaient le spectacle et le public était conquis.
Car oui, la salle était pleine à craquer, les représentations publiques de Miyamoto se font rare (et vont être de plus en plus rare), il s’agit donc d’un moment précieux que beaucoup de gamer garderont en mémoire !

FB_IMG_1436123470218

 

Chaque jour a son lot de surprises lors de cette Japan Expo 2015, la conférence du samedi de Yoshiyuki Sadamoto était extrêmement intéressante pour ceux qui s’intéressent à ses travaux, même pour les moins de vingt ans qui ne connaissent pas forcement Evangelion, .Hack//SIGN ou Nadia le secret de l’eau bleue. Car il a également travaillé sur le Chara design de films d’animation récents, comme La traversée du temps, Summer Wars et son dernier gros succès, Ame et Yuki.
Cependant, il s’est un peu plus attardé sur son œuvre emblématique qui reste aujourd’hui une référence, aussi bien pour le manga que pour la série animé : Neon Genesis Evangelion.

je-sadamoto

En ce qui concerne les anecdotes pour Evangelion, le projet est arrivé avec une période de crise pour le studio Gainax, et l’auteur a pu prendre son temps pour l’écriture du manga. Le réalisateur Hideaki Anno (avec qui il avait déjà travaillé sur Nadia) lui avait laissé le champ libre pour le chara design tandis que lui travaillait plutôt sur la série animé.
Sadamoto a mis 3 mois pour finaliser les personnages d’Evangelion, il voulait un personnage féminin qui soit sexy, intelligent, mais sans être grotesque. Il voulait des personnages aux traits japonais et donc tous bruns… Mais, l’un des sponsors voulait produire un jeu vidéo et avait besoin de couleurs pour les différencier. Du coup il a fallu revoir la conception pour donner des couleurs à chaque personnage principal, afin de pouvoir les identifier facilement.
Le métier d’animateur est bien différent de celui de Mangaka où il pouvait faire des décors bien plus détaillés. Il était donc obligé de simplifier son trait pour permettre à l’équipe d’animation de suivre son design. C’est pourquoi dans les derniers volumes il s’est fait plaisir en multipliant les détails pour faire de ce manga son Œuvre la plus aboutie.
Enfin il est revenu rapidement sur la fin du manga en expliquant qu’elle était très personnelle et qu’elle était comme il l’avait imaginée car il n’y avait plus aucune directive du staff qui travaillait sur l’anime de l’époque.

bakemono_no_ko

 

Au-delà des magasins et des stands de jeux très animés, on pouvait également profiter un peu plus de spectacles liés à la culture traditionnelle japonaise sur la Scène Sakura. Avec une estrade centrale et des estrades latérales, on pouvait admirer de toutes parts et surtout de manière proches les différentes activités. Il y avait par exemple des démonstrations de calligraphie, des danses traditionnelles et même des cérémonies de mariage avec des commentaires pour bien comprendre les étapes !
Autre lieu culturel juste à côté, c’est l’espace Wabi-Sabi, tel un petit village, présentait de nombreux artisans venus du Japon. Chacun avait son savoir-faire sur son stand, on pouvait y trouver des Yukatas, des poupées, de la vaisselle, des parapluies, des accessoires et même des bijoux. Évidemment, ces produits avaient un coût bien plus élevé que sur le reste du salon, mais ici on avait de la qualité et un échange bien plus complet qu’avec de simples vendeurs.

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (65)     Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (67) 
Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (68)

Comme chaque année la contrefaçon était présente sur le salon et j’aimerais y revenir rapidement car, même si les prix sont bas et plus accessibles pour certains porte-monnaie, il y a des figurines qui sont juste Dégueulasses… J’entends par là qu’il vaut mieux ne rien acheter que de prendre ces horreurs !
Notamment la Nendoroid #97a Sakura Miku qui était sur plusieurs stands (ils se sont passé le mot), contrairement à certaines qui ressemble un petit peu, là non seulement la figurine était moche, mais la boite était également complètement différente de l’originale !

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (33)    Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (35)Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (34)

 

Malgré tout, je me suis pris quelques petits trucs après avoir fait pas mal de repérage pendant ces 4 jours et j’ai pu faire quelques dédicaces ! ^^
Si vous êtes là le dimanche, c’est le jour le plus intéressant pour faire des achats, car les prix sont bien plus facilement négociable que les autres jours. En effet, les exposants ont envie de remballer au plus vite et s’ils peuvent se débarrasser de quelques figurines juste avant la fin, ils sont prêt à réduire un peu le prix.
Pour ma part le dimanche j’ai pris quelques SEGA Prize sur un stand spécialisé tenu par des étrangers et j’ai été assez violent puisque j’ai négocié 240e de figurines à 160… :3

20150725_130238-0120150704_211022-01

 

Pour conclure sur ce compte rendu de Japan Expo 16eme Impact, je dirais que cette année était riche en invités de luxe. Avoir Miyamoto, Sadamoto et surtout Akamatsu dans la même semaine était impensable !
J’ai également eu l’opportunité de pouvoir affronter le créateur de Splatoon et gagner des goodies Exclusif en plus d’une nouvelle New Nintendo 3DS XL.
Malgré tout ça, on a tout de même raté de nombreux événements tant le planning était chargé. Mais il n’y a aucun regrets, on a profité du salon du début jusqu’à la fin !

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (54)

En revanche préparez-vous pour l’Enfer dans les transports en commun l’année prochaine car la convention aura lieu en même temps que l’Euro 2016 de football, pensez bien à vous y prendre en avance dans la réservation des hôtels pour ne pas avoir de mauvaises surprises

 

Je vous laisse avec quelques autres photos en vrac de ces quatre jours éreintants:

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (4) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (6) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (9) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (11) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (16) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (18) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (19) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (28) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (29) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (32) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (36) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (40) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (62) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (61) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (60) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (63)

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (70) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (71) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (72) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (77) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (49) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (48) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (50) Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (37)

Compte rendu Japan Expo 2015 Julsa.FR (17)