Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

Compte Rendu: Soirée de lancement The Order 1886

Compte Rendu: Soirée de lancement The Order 1886
ERROR_815
  • Le 24 février 2015
  • https://twitter.com/ERROR_815

La semaine dernière, Sony nous avait conviés à une soirée assez particulière pour nous faire découvrir son prochain gros hit : The Order 1886. Au programme, une ambiance british à l’ancienne, du jeu vidéo, des bières et la présence de Ru Weerasuriya, co-fondateur du studio Ready At Dawn.

J’arrive dans le onzième arrondissement sur les coups de 19h30, après avoir attendu 20 minutes dans le froid, nous pouvons enfin rentrer dans une petite cour parisienne. Je dépose mes affaires au vestiaire et on m’invite enfin à rentrer dans une salle énorme, redécorée pour l’occasion dans un style Londonien de l’époque victorienne aromatisé à la sauce steampunk. Tout y est, des chandeliers aux drapeaux de la reine, du dirigeable à l’effigie du jeu jusqu’aux affiches d’époque revisitées. Ce qui est sûr, c’est que Sony a voulu nous mettre dans l’ambiance.

GRAVITY

La salle se découpe en deux étage : Un rez de chaussé avec une dizaine de bornes pour essayer le jeu, et une mini estrade pour une présentation plus tard. Et au-dessus une énorme mezzanine qui servait de bar/mini resto avec des statuettes du jeu exposées dans des vitrines.

GRAVITY

Dans l’ensemble l’ambiance globale de la soirée était assez sympa. Après avoir été me prendre une bière, je décide enfin de m’installer à une borne pour tester l’évènement de la soirée : The Order 1886. Casque audio sur les oreilles, manette en main, je lance le jeu. Celui-ci démarre sur une cinématique assez dynamique du personnage principale qui rentre dans un bâtiment énorme et se met à couvert car des ennemies semblent arriver. Et la plus rien, mon personnage est toujours à couvert mais la cinématique ne continue pas, je me dis que le jeu à du freezé ou autre chose, je pousse le joystick de la manette pour voir si ça débloque le tout et là je vois avec étonnement que mon personnage bouge. Quel ne fut pas ma surprise en voyant cela, ce que je prenais pour une cinématique en pré-calculé depuis le début était en fait le moteur du jeu… Et là mes yeux de graphiste étaient contents.

GRAVITY

Car oui The Order est beau, très beau même, je pense ne pas trop m’avancer en déclarant qu’il s’agit d’un des plus beaux jeux graphiquement sur cette nouvelle génération de console. Que cela soit au niveau des modélisations des personnages (ces visages !), des animations, des lumières ou des particules, tout est graphiquement très réussi et sur ce premier point, un grand bravo à l’équipe graphique de Ready At Down (avant qu’Uncharted 4 ne vienne tout déchirer…).

GRAVITY

Mais vous le savez bien, un jeu ne doit pas uniquement être beau, le gameplay a aussi son mot à dire (si ce n’est plus) et de ce côté la, The Order est une déception… Certes les gunfight sont assez nerveux et la jouabilité est correct, mais le personnage que l’on incarne est super lent… Que dire de ces moments ou un ennemi est derrière vous en train de vous tirer dessus et que vous mettez plus de deux secondes à vous retourner pour être face à lui, ce dernier a alors largement le temps de vous canarder. Ennemis soit dit en passant dont l’IA est en grande partie à revoir… Je ne sais pas si la démo qui nous était présentée était en mode facile, mais ils se déplaçaient de manières très lente, ne réfléchissaient pas lors de leurs déplacements quant à leur couverture, totalement à revoir. Et le ressenti qui s’est fait sur cette courte démo (15 min de jeu à peine) c’est cette sensation que le jeu ne se limite qu’a quelques boucles de gameplay répétitives à savoir : Avancer (lentement), tomber sur des ennemies, se mettre à couvert, tirer, QTE, tirer, tirer, avancer (lentement) tomber sur des ennemies, se mettre à couvert… Vous voyez le délire ?

GRAVITY

Bref malgré cette petite déception (il faudra voir lorsque l’on aura le jeu en main pour se faire un véritable avis), la soirée était plutôt sympas, en terme d’animation, d’ambiance, Ru Weerasuriya est venu lui-même nous présenter son jeu, ses personnages, avec une phase de gameplay plutôt sympas, c’était cool. Et on a eu la chance de repartir avec des goodies plutôt cool, on a pas tout perdu 😉

The Order 1886 est disponible à partir de 54,99€