Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

Compte rendu : Preview - Test Prototype 2

Compte rendu : Hands-on Prototype 2
Negikun


 

Il y a quelques jours, nous avons rencontré Dave Fracchia de Radical Entertainment qui nous a présenté les nouveautés de Prototype 2.

 

Pour l’occasion nous portions tous une belle tenue façon Breaking Bad ! ^^

 

Ayant fait les 1000G sur le premier, c’est avec impatience que j’attendais la suite, mais aussi avec un peu de réticences car je craignais une certaine redondance dans le gameplay et les lieux à explorer.
Après nous avoir fait baver avec une démonstration des nouveaux gameplay, nous avons aussi pu prendre le jeu en main et voir ce qu’il avait dans le ventre !
On pouvait commencer le jeu au début, ou bien avoir un perso boosté pour se balader dans New York Zero et casser du monstre/militaire à tout va.
Dans le mode histoire, on incarne James Heller (rien à voir avec le ministre de la défense dans la série 24 :p), un sergent de l’armée qui est de retour dans son pays et qui a pour seul objectif de se venger d’Alex Mercer. En effet, il le tient pour responsable de la mort de sa femme et de sa fille par des contaminés, car c’est lui qui aurait propagé le virus dans la ville.

 

 

On nous fait alors bien comprendre que ce soldat est empli de rage et que son seul but à présent est de retrouver Mercer pour se venger. Le hasard faisant bien les choses, le jeu débute sur la rencontre entre James et son ennemi… Malgré sa carrure et sa volonté de fer, il ne pourra absolument rien faire car ses coups de couteau seront totalement inefficaces, alors que Alex est lui doté de pouvoirs dévastateurs ! Malgré tout on va devoir le poursuivre dans une partie de la ville qui s’écroule et ou les monstres jaillissent de tous les côtés.
Au final, Alex pourrait en finir aisément, mais il décide plutôt d’offrir de son virus à James afin qu’il l’aide à combattre les infectés…
Lors de la démonstration, on nous avait promis une grande amélioration du scénario. Saura-t-on si le choix d’Alex de donner de son virus à James en particulier est un hasard total, ou bien s’il l’avait déjà repéré auparavant. Que va faire notre nouveau héros, lui qui détestait Mercer, va-t-il utiliser ce pouvoir pour se venger, ou bien va-t-il gentiment l’aider ? Des questions scénaristiques qui auront toutes des réponses dans le jeu nous a-t-on répondu.

 

 

Suite à ça, on pouvait jouer avec une sauvegarde avancée afin de se balader dans cette nouvelle version de New York. Ville qui est maintenant divisée en trois zones distinctes. Verte pour la zone militaire, jaune pour la zone de quarantaine et rouge pour la zone des infectés et autres monstruosités en tout genre…
Je me suis promené en zone militaire, en retrouvant facilement mes marques car le jeu ressemble énormément au premier. Certes on peut maintenant combiner les pouvoir et avoir un bras en liane et l’autre en marteau, mais ce qui m’a interpelé c’est que le jeu ressemble beaucoup à son prédécesseur. Ce qui est bien car le premier était excellent, mais ce qui m’inquiète aussi un peu car j’ai peur qu’il n’y ai pas tant de nouveautés que ça.
Ma mission consistait à absorber un militaire pour entrer dans un véhicule avec son apparence tout en faisant attention aux capteurs qui peuvent nous détecter (comme dans le 1er du nom).

 

 

Par contre cette version est vraiment beaucoup plus poussée graphiquement. Les immeubles ont une architecture bien distincte d’un quartier à l’autre, les ennemis qui errent dans les rues sont plus variés/nombreux et les textures beaucoup plus propres.
Ayant un personnage bien évolué, je ne pouvais pas juger de l’évolution dans le jeu mais j’étais admiratif devant le nouveau pouvoir qui permet de mettre une «bombe» dans un ennemi afin de de le faire aspirer tout autour de lui puis de tout faire exploser (une grande jouissance).
Autre nouveauté sympa, vous aurez le choix entre quatre possibilités quand vous attaquez un hélicoptère, de le détruire, de le projeter, d’en prendre le contrôle, ou bien ce que j’ai adoré, vous pouvez arracher le lance missile et vous en servir pour tirer sur toutes menaces s’approchant de votre chemin. D’ailleurs il sera plus compliqué que dans le premier d’échapper à vos poursuivants et les hélicos vous mitraillent quand vous montez sur les immeubles sans vous laisser de répits ce qui pimente énormément vos combats/fuites.

 

 

Au final, le jeu est un délice pour ceux qui veulent se défouler sur des vagues d’ennemis en s’amusant avec vos pouvoirs et ce que vous trouverez sous la main. J’espère juste que l’histoire sera pleine de rebondissements, mais sans être tirée par les cheveux non plus…
Prototype 2, édité par Activision, est annoncé pour le 24 avril sur Playstation 3 et Xbox 360.
Il sera aussi proposé une version collector, la Blackwatch edition, qui contient un accès au premier DLC, les OST, un artbook, un comics en version digitale, un bon de 20% dans l’e-boutique Prototype ET l’édition Radnet du jeu…

 

 

Nous finirons en parlant de cette version du jeu. Avec un code à usage unique, ce « bonus » permettra à ceux qui ont réservé le jeu de pouvoir assister à de nombreux événements en ligne, de trouver des bonus exclusifs comme des accessoires d’avatar ou de nouvelles mutations et via des défis qui auront lieu sur plusieurs semaines de gagner une arme ultime !
L’idée est bonne et dans la présentation ça avait l’air vraiment bien pensé, mais c’est dommage que ça ne soit disponible que pour les fans qui vont pré-commander le jeu.